Foire brassicole : 9 brasseries québécoises au parc Durocher | 4 septembre 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Monsaintsauveur

Foire brassicole : 9 brasseries québécoises au parc Durocher

Lors de la toute première Foire brassicole du quartier Saint-Sauveur, les 20 et 21 octobre prochains, c’est le parc Durocher qui accueillera neuf brasseurs d’un peu partout au Québec, en plus de restaurateurs locaux et d’une scène musicale.

On pourra y trouver des bières signées Le Temps d’une Pinte (Trois-Rivières), Microbrasserie Tadoussac, Lagabière – Brasserie artisanale (Saint-Jean-sur-Richelieu), Riverbend Microbrasserie (Alma), Sutton brouerie (Sutton, Montérégie), La Fabrique | Brasserie artisanale (Matane), Matera Brasseurs Tonneliers (Montréal) et Griendel – Brasserie artisanale. Le neuvième invité, Junerie Nomade (Deschambault, Portneuf), brasse pour sa part un kombucha de miel.

Verre officiel en prévente

L’accès au site du parc Durocher sera gratuit pendant l’événement, cependant il faudra présenter le verre officiel de la Foire brassicole du quartier Saint-Sauveur pour acheter les produits des brasseries. En prévente à 8 $ jusqu’au 25 septembre, les verre sont dès maintenant disponibles en ligne au lepointdevente.com/billets/foirebrassicolestso. On pourra toujours s’en  procurer après le 25 septembre, au prix régulier.

Entre-temps, il faudra guetter la page Facebook de l’événement en quête d’indices des prochaines annonces concernant les cinq restaurants locaux qui participeront à la Foire brassicole du quartier Saint-Sauveur et les musiciens qui monteront sur sa scène. Muets comme la carpe à ce sujet, les organisateurs, qui gravitent autour de la Société de développement commercial (SDC) Saint-Sauveur, ont toutefois révélé dans le communiqué émis ce matin que la Ville de Québec, la Caisse Desjardins de Québec et le Magasin Latulippe étaient les principaux partenaires de l’événement.

Les détails de la Foire brassicole du quartier Saint-Sauveur, au fil des annonces, figureront sur la page web de l’événement.

À lire aussi : Un festival de bières dans Saint-Sauveur