Un spectacle-bénéfice au Scanner pour le Centre des femmes de la Basse-Ville

Ce vendredi 8 mars, le Scanner Bistro organise un spectacle-bénéfice à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Cette soirée mettra à l'honneur uniquement des artistes féminines. Tous les fonds récoltés seront reversés au Centre des femmes de la Basse-Ville.

Un spectacle-bénéfice au Scanner pour le Centre des femmes de la Basse-Ville | 8 mars 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Crédit photo: Unsplash

Ce vendredi 8 mars, le Scanner Bistro organise un spectacle-bénéfice à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Cette soirée mettra à l’honneur uniquement des artistes féminines. Tous les fonds récoltés seront reversés au Centre des femmes de la Basse-Ville.

« Ce spectacle-bénéfice est une belle surprise pour nous », confie Émilie B. Breton, organisatrice communautaire au Centre des femmes de la Basse-Ville.

Selon elle, le Scanner avait déjà organisé un même événement l’an passé, mais pour une autre cause.

« Les travailleuses du Scanner nous ont approché. Elles cherchaient un organisme en Basse-Ville qui aidait les femmes et elles sont tombées sur nous. Elles sont venus nous visiter et elles ont bien aimé notre travail », explique-t-elle.

Une soirée 100% féminine

Le Scanner a cette intention d’inclure uniquement des femmes pour ce spectacle-bénéfice.

« Je n’ai pas beaucoup de détails, mais il y a cette préoccupation d’impliquer des femmes dans les prestations et derrière la scène », relève Madame Breton.

« D’après Lazuli Desjardins, gérante du Scanner, c’est aussi une occasion de mettre en avant autant les artistes que les techniciennes. »

L’affiche de l’événement annonce des spectacles de Jetsam et HIGH Anxiety. Les tatoueuses Flagenie (Flavie Miron) et Celiart (Celia) seront aussi de la partie.

Les fonds récoltés vont permettre à l’organisme communautaire de bonifier l’offre au niveau des activités plus ponctuelles.

Publicité

« Quand on a des dons comme ça, on les réinvestit directement auprès des femmes », annonce Mme Breton.

« Souvent, ça va servir à l’achat de matériel pour des activités, des sorties à l’extérieur, le comité jardin, par exemple. »

D’autres activités

Avant cette soirée-là, le Centre des femmes de la Basse-Ville participe également à une marche pour la Journée des droits des femmes. Le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale Nationale en est l’organisateur.

Le départ est prévu le vendredi 8 mars à midi de la Place de l’Université du Québec.

D’ailleurs, « ça gronde » est le thème retenu cette année pour le 8 mars.

« Par tous les cris, les inégalités, les violences, les femmes ont un ras-le-bol de tout ça », souligne Mme Breton.

Tous les détails du spectacle-bénéfice au Scanner Bistro pour le Centre des femmes de la Basse-Ville sont disponibles sur la page Facebook de l’événement.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste pour l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

97M$ contre la violence faite aux femmes

Ottawa versera 97,3 M$ sur quatre ans à Québec pour contrer la violence faite aux femmes.[...]

Lire sur Monquartier

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.