Retour sur l’assemblée générale du conseil de quartier de Saint-Sauveur

Mercredi soir, le conseil de quartier de Saint-Sauveur tenait son assemblée générale annuelle. L'OBNL Écobâtiment a présenté la conférence Le patrimoine bâti et l’action climatique en habitation. Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district Saint-Roch-Saint-Sauveur, a aussi fait le point sur plusieurs dossiers.

Retour sur l’assemblée générale du conseil de quartier de Saint-Sauveur | 18 avril 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Crédit photo: Étienne Dionne

Mercredi soir, le conseil de quartier de Saint-Sauveur tenait son assemblée générale annuelle. L’OBNL Écobâtiment a présenté la conférence Le patrimoine bâti et l’action climatique en habitation. Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district Saint-Roch-Saint-Sauveur, a aussi fait le point sur plusieurs dossiers.

Environ une dizaine de personnes ont assisté à l’assemblée générale du conseil de quartier de Saint-Sauveur au Centre communautaire Édouard-Lavergne.

« Le patrimoine bâti et l’action climatique en habitation »

Lors du conseil de quartier, l’organisme Écobâtiment était invité pour présenter une conférence.

« Notre OBNL s’intéresse à la construction écologique. Notre but est de créer des lieux sains, fonctionnels, inclusifs et écologiques », explique Léa Méthé, directrice générale d’Écobâtiment.

L’organisme est revenu sur le projet Patrimoine religieux pour le climat. 12 appels à projets ont été retenus.

Selon l’OBNL, c’est une opportunité de transformer des centaines d’immeubles issus du patrimoine religieux québécois, à risque de vacance et d’abandon. L’objectif est de combiner la conservation des bâtiments historiques et le développement durable des collectivités.

Pour cette organisation environnementale, l’intérêt envers le secteur du bâtiment est pertinent.

« L’impact écologique de la construction dans le monde est immense », souligne Léa Méthé.

« 28% de toute l’énergie utilisée au Canada sert à l’opération des bâtiments. » 

Publicité

«  38% des matières résiduelles proviennent de la filière construction, rénovation et démolition. C’est vraiment énorme », ajoute-t-elle.

Budget d’initiative, sens unique sur Saint-Vallier Ouest…

Lors de chaque assemblée du conseil de quartier, un moment est consacré à la période d’information du conseiller municipal.

« Le budget d’initiative des conseils de quartier vient de passer il y a quelques semaines. Le montant est de 10 000$ pour se doter d’un plan d’action », annonce Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district Saint-Roch-Saint-Sauveur.

L’élu a aussi rappelé les contours du projet corridor Vélo cité évolutif aménagé dans la Pente-Douce.

« 942 mètres d’intervention qui vont faire la différence au niveau de la mobilité entre la Haute-Ville et la Basse-Ville », estime-t-il.

Au niveau culturel, l’appel à projets de la Ville pour des murales a été à nouveau évoqué. Pour tout intérêt, il faut remplir un formulaire.

Concernant le sens unique sur Saint-Vallier Ouest, la Ville maintient sa position.

« Mardi, certains citoyens de Saint-Sauveur ont déposé la pétition concernant la rue Saint-Vallier avec plus de 730 noms », avance M. Lachance.

« Par contre, le projet va de l’avant et il se réalisera. Une séance d’information sera faite en juin pour l’ensemble des éléments touchant le chantier. »

Des changements au C.A

En général, chaque assemblée générale des conseils de quartier apporte quelques changements au sein du conseil d’administration.

Ludivine Liberge, Frédéric Paquet et Xavier Mercier-Méthé quittent leurs postes.

En parallèle, Marc-André Beauchemin, Estelle Lacourse-Dontigny et Sylvain Simoneau ont encore un an de mandat à effectuer.

Marilyn Wellman et Myriam Nickner-Hudon sont réélues pour un mandat de deux ans chacune.

Parmi les nouvelles recrues, on retrouve Geneviève Savard, Samuel Yergeau avec un mandat d’un an, tandis qu.Étienne Pinel est élu pour un mandat de deux ans. Absent lors de l’assemblée, Nicol Tremblay sera aussi élu pour deux ans.

Un mandat d’un an (poste réservé aux femmes résidant dans le quartier) demeure vacant.

« Les membres du conseil d’administration doivent déterminer d’ici leur prochaine assemblée quels seront leurs rôles respectifs  », précise Dave Gagnon-Pelletier, conseiller en consultations publiques à la Ville de Québec.

La prochaine assemblée régulière aura lieu le 15 mai.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

L’Écocentre mobile s’arrêtera à Saint-Roch et Saint-Sacrement en octobre

L'Écocentre mobile s'arrêtera le 5 octobre à l'école des Berges, dans Saint-Roch, et le[...]

Lire sur Monquartier

Sens unique sur Saint-Vallier : malgré la contestation, la Ville va de l’avant

Mardi en fin de journée, un groupe de personnes mobilisées du quartier Saint-Sauveur s'es[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir