Du nouveau pour Boisseau, Saint-Benoît et Bagot

Mercredi soir, la Ville a annoncé des travaux d'aménagement dès ce printemps et cet été en 2024 lors du conseil de quartier de Saint-Sauveur. Les rues Boisseau, Saint-Benoît et Bagot sont concernées. Le verdissement reste une des priorités principales.

Du nouveau pour Boisseau, Saint-Benoît et Bagot | 21 mars 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Dans cette simulation, on aperçoit le futur aspect du coin des rues Boisseau et Durocher.

Crédit photo: Ville de Québec

Mercredi soir, la Ville a annoncé des travaux d’aménagement dès ce printemps et cet été en 2024 lors du conseil de quartier de Saint-Sauveur. Les rues Boisseau, Saint-Benoît et Bagot sont concernées. Le verdissement reste une des priorités principales.

Ce mercredi soir, environ 15 personnes ont assisté à cette nouvelle rencontre citoyenne au Centre communautaire Édouard-Lavergne. En ligne, près d’une dizaine de personnes étaient présentes.

Après la présentation en début de semaine pour la rue Marie-de-l’Incarnation, c’était au tour de trois autres rues : Boisseau, Saint-Benoît et Bagot.

« On a rassemblé ces trois rues ensemble, parce qu’elles concernent un secteur similaire. Ce sont aussi des projets de petite ampleur », explique Patricia Collerette, conseillère culture, loisirs et vie communautaire au Service de la planification de l’aménagement et de l’environnement (SPAE).

Du 19 septembre au 2 octobre 2022, les citoyens pouvaient remplir un questionnaire en ligne pour faire part de leurs attentes et de leurs besoins dans le quartier.

Puis, un atelier participatif avait eu lieu le 22 novembre 2022 sur le réaménagement de ces trois  rues visées dans Saint-Sauveur.

De nouveaux réaménagements

Ces nouveaux aménagements suivent l’approche des rues conviviales avec la vision de la Ville de Québec.

Pour la rue Boisseau, le tronçon se situe entre les rues Saint-Germain et De Mazenod.

« Dans ce secteur, il n’y a pas du tout de verdissement. Ici, on a donc retenu le scénario le plus ambitieux en termes de verdissements », annonce Mme Collerette.

Publicité
Lors de l’atelier participatif en novembre 2022, le verdissement était l’une des priorités principales dans le secteur.
Crédit photo: Site Ville de Québec

« Devant l’école Marguerite-Bourgeoys, on va ajouter trois stationnements de 10 minutes, un espace d’attente avec un banc et une poubelle », rapporte Mohamed Elsemen, architecte-paysagiste du SPAE.

Cette simulation visuelle prévoit des bandes de verdissement le long des façades.
Crédit photo: Site Ville de Québec

« Dans l’autre secteur, Durocher et Bayard, il y avait du stationnement de chaque côté, mais si on le gardait, on ne pouvait pas vraiment faire un cheminement piéton beaucoup plus adapté, dégagé et quatre saisons », précise-t-il.

 

Pour Bayard et Saint-Germain, un retrait de stationnement sera prévu pour élargir les trottoirs et avoir plus de verdissement sur les façades, d’après M. Elsemen.
Crédit photo: Site Ville de Québec

Sur la rue Saint-Benoît, le secteur touché se localise entre les rues Renaud et Saint-Luc.

« La situation est la même pour l’ensemble des rues ciblées, puisque le verdissement reste un besoin criant », mentionne Mme Collerette.

« Le scénario choisi est plus ambitieux en termes de retrait de cases de stationnement par une bonification. Il y aurait un traitement de rue complètement partagée. »

Pour la rue Saint-Benoît, une vingtaine d’arbres pourraient être plantés dès cet été en 2024.
Crédit photo: Site Ville de Québec

Enfin pour la rue Bagot, la section d’intervention porte sur les rues Montmagny et Marie-de-l’Incarnation.

« Un scénario mitoyen est envisagé pour garder le quart des cases et de pouvoir s’arrêter à certains endroits », relève-t-elle.

« Là, le verdissement permet de diminuer aussi les îlots de chaleur. »

Parmi les scénarios présentés en novembre 2022, la Ville a finalement conçu un scénario mixte pour combiner l’enjeu de verdissement et la question du stationnement.
Crédit photo: Site Ville de Québec

Et la suite

Le conseil de quartier de Saint-Sauveur a relativement bien accueilli ces aménagements pour les rues Boisseau, Saint-Benoît et Bagot.

« On passe à une étape plus sophistiquée et plus adaptée. Je suis contente de voir l’ambition et l’audace de ce projet », témoigne Myriam Nickner-Hudon, présidente du CA.

« Du côté de l’école Saint-Malo, les petits végétaux sont piétinés. Il faudrait penser à mettre des petites barrières pour les préserver. »

D’autres résidents ont aussi relevé la question du verdissement avec notamment le gabarit des arbres.

« Ça fait 30 ans que je vis ici. J’en ai vu des arbres arrachés. Il faudrait peut-être mieux les protéger », confie un habitant.

En cas de questions, les citoyens peuvent toujours s’adresser à l’équipe Info-Chantier de la Ville. Cette dernière est en charge de l’information sur les travaux et les échéanciers, entre autres.

« Info-Chantier est votre lien personnalisé si vous avez des enjeux problématiques avec le chantier. Il est possible aussi de faire part aux agents de vos besoins en termes d’accès », indique Joëlle Godbout, directrice Bureau Info-Chantier.

Au niveau du calendrier, les travaux commenceront dès ce printemps vers avril et mai pour la rue Bagot et pendant sept semaines environ.

Tandis que pour les rues Saint-Benoît et Boisseau, ce sera cet été. Pour Boisseau, le secteur devant l’école sera traité prioritairement.

D’autres dossiers

En parallèle de ces aménagements, d’autres annonces ont été faites.

« L’ouverture du parc Durocher est reportée à juillet », avance Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district Saint-Sauveur et Saint-Roch.

La Ville maintient le cap pour Saint-Vallier.

« Les travaux pour le projet Saint-Vallier sont toujours prévus pour la fin de l’été et une session de 14 semaines entre Carillon et des Oblats », ajoute-t-il.

« Un bout sera aussi fait sur la rue Bagot. Une autre séance d’information sur les travaux est attendue en juin. »

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Réaménagements à venir pour Saint-Benoît, Bagot, Boisseau et Marie-de-l’Incarnation

Deux rencontres concernant le réaménagement de plusieurs tronçons de rues dans le quarti[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Un futur corridor Vélo cité sur la rue Marie-de-l’Incarnation

Lundi soir, l'équipe de Vélocité a présenté un projet d'aménagement évolutif pour la[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.