Des semaines chargées en travaux pour le quartier Saint-Sauveur

Cônes oranges, rues éventrées, détours multiples... La saison des chantiers est bien commencée dans le quartier Saint-Sauveur. Avec le réaménagement à venir de la rue Saint-Vallier Ouest et la mise en place de nouveaux corridors Vélo cité, les chantiers sont appelés à se multiplier dans les prochaines semaines.

Des semaines chargées en travaux pour le quartier Saint-Sauveur | 11 juin 2024 | Article par Simon Bélanger

La rue Saint-Benoît est l'une des rues faisant l'objet d'importants travaux de réaménagement en 2024. On voit ici l'intersection avec la rue Bigaouette.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

Cônes oranges, rues éventrées, détours multiples… La saison des chantiers est bien commencée dans le quartier Saint-Sauveur. Avec le réaménagement à venir de la rue Saint-Vallier Ouest et la mise en place de nouveaux corridors Vélo cité, les chantiers sont appelés à se multiplier dans les prochaines semaines.

En mars dernier, la Ville de Québec dévoilait l‘étendue des travaux majeurs prévus pour l’année 2024. Le quartier Saint-Sauveur recevait sa part du gâteau, avec des chantiers d’envergure, notamment celui touchant le réaménagement de la rue Saint-Vallier Ouest.

Ce mardi, trois rencontres d’information et d’échanges sont d’ailleurs prévues avec les gens du quartier pour dévoiler l’étendue des travaux, les échéanciers et les impacts à prévoir. Les organismes de Saint-Sauveur ouvrent le bal à 9h, lors d’une séance tenue au Patro Laval. Les commerçants pourront ensuite se connecter en ligne pour la rencontre de 13h. Finalement, la population générale est invitée à assister à la rencontre de 19h, qui sera tenue en formule hybride. Dans tous les cas, l’inscription est obligatoire.

Évidemment, le chantier entourant la rue Saint-Vallier risque d’en intéresser plus d’un, alors que plusieurs citoyens et organismes ont exprimé leur opposition à sa transformation en artère à sens unique. Toutefois, pas question de remettre en question le projet, selon l’administration Marchand.

«C’est vraiment une rencontre très fonctionnelle. On n’est pas là pour reparler du projet. […] Je ne suis même pas en avant pour présenter les choses, parce que c’est vraiment nos professionnels, au niveau de l’organisation du chantier, qui vont être en avant, pour bien [expliquer] les impacts, comment on a travaillé pour penser le stationnement, penser la circulation et tout », précise d’entrée de jeu Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal de Saint-Roch-Saint-Sauveur.

L’opposition à la transformation de la rue Saint-Vallier Ouest en artère à sens unique est toujours visible.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

Saint-Vallier Ouest : de fin juillet à décembre

Les travaux sur la rue Saint-Vallier Ouest commenceront à se mettre en branle à la fin du mois de juillet, mais le chantier débutera plus officiellement au début du mois d’août. Celui-ci sera actif jusqu’au mois de décembre, à partir du moment où la neige et les conditions hivernales bloqueront l’avancée des travaux.

Pour cette première phase de travaux, deux secteurs seront plus chauds. Les premières interventions toucheront notamment le secteur entre l’avenue des Oblats et la rue de Carillon.

Cette section de la rue Saint-Vallier Ouest, près de la rue de Carillon, sera bientôt complètement transformée.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

La section située entre les rues Bagot et de Mazenod sera également au cœur des travaux en 2024.

«On veut s’assurer que quand on va partir [dans] l’autre section de Saint-Vallier, [la rue] Bagot sera correctement aménagée pour être capable de faire l’absorption, pour rediriger autant le trafic des piétons, des cyclistes et des automobilistes », explique M. Lachance, également vice-président du comité exécutif responsable de la mobilité et la sécurité routière.

Publicité

Le conseiller municipal ajoute que les parcours de bus seront modifiés au moment du début des travaux. Rappelons que les parcours d’autobus 1, 9, 19, 80 et 85 seront modifiés en direction est, en raison du nouveau sens unique. Selon le parcours, les autobus emprunteront des rues comme Saint-Luc, Montmartre ou l’avenue des Oblats. Ce déplacement des arrêts d’autobus dans des rues résidentielles était d’ailleurs au cœur des récriminations des opposants au projet.

Pour Pierre-Luc Lachance, les travaux de 2024 serviront de test pour ces nouveaux parcours. Selon lui, les doléances des citoyens ont été écoutés, notamment après l’expérience précédente de rue piétonne sur Saint-Vallier, alors que les autobus étaient pas mal tous redirigés vers la rue Saint-Luc.

«Des gens de Saint-Luc nous ont dit, “avoir quatre parcours sur une rue, c’est beaucoup”. Ça fait qu’on est venu […] diviser [les] parcours […] pour être capable d’absorber différemment la circulation des autobus», soutient l’élu de Québec forte et fière.

Il ajoute finalement que les enjeux d’accessibilité universelle ont également été pris en compte, avec l’aménagement de trottoirs plus larges et la présence de dalles podotactiles. M. Lachance reconnaît que des initiatives devront aussi être faites en ce sens dans les autres rues du quartier dans les années à venir.

Boisseau, Bagot et Saint-Benoît

Lors d’une assemblée du conseil de quartier en mars dernier, la Ville de Québec dévoilait aussi des plans de réaménagement pour trois autres rues du secteur : Bagot, Boisseau et Saint-Benoît.

Pour la rue Boisseau, la Ville désire sécuriser le corridor scolaire autour de l’école Marguerite-Bourgeoys. On souhaite également augmenter le verdissement dans le secteur. Il sera donc bientôt impossible de se stationner des deux côtés de la rue.

Il n’y aura bientôt plus de voitures de chaque côté sur la rue Boisseau.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

Les travaux sur la rue Boisseau débuteront à la fin juin et toucheront le secteur situé entre les rues Saint-Germain et De Mazenod. Des travaux d’aqueduc sont aussi en cours cette semaine dans une section de la rue, près de l’intersection avec la rue Bayard.

Des travaux de réfection d’aqueduc sont e cours sur la rue Boisseau.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

Du côté des rues Bagot et Saint-Benoît, les travaux sont déjà entamés. Dans les deux cas, leur réaménagement s’inscrit dans le principe d’une rue conviviale. Verdissement et retrait de cases de stationnement se trouvent aussi dans ces projets.

Les travaux de réaménagement sur la rue Bagot se concentrent entre les rues Montmagny et Marie-de-l’Incarnation.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

« [On veut] venir apaiser, améliorer le milieu de vie », ajoute Pierre-Luc Lachance. Celui-ci précise d’ailleurs que le réaménagement de la rue Bagot, qui couvre le tronçon entre les rues Marie-de-l’Incarnation et Montmagny, permettra aussi une connexion au nouveau corridor Vélo cité.

Quant à Saint-Benoît, les travaux sont déjà bien visibles. Le réaménagement touche la section entre les rues Renaud et Saint-Luc.

Corridors Vélo cité : Marie-de-l’Incarnation et Pente-Douce

Deux nouveaux corridors Vélo cité feront aussi leur apparition dans les prochaines semaines dans le quartier Saint-Sauveur.

Pour le projet de Marie-de-l’Incarnation, qui s’étend sur 1,2 kilomètre entre la rue Guyart et la côte de la Pente-Douce, des travaux de planage d’asphalte ont déjà débuté. Du marquage au sol et des bollards, comme on en trouve sur le chemin Sainte-Foy depuis un an, s’ajouteront au cours de l’été. Ces travaux d’aménagement devraient être complétés au début du mois d’août.

Même chose pour le nouvel aménagement cyclable qui touchera la côte de la Pente-Douce, tout comme les avenues Belvédère et Calixa-Lavallée. De ce côté, les travaux doivent commencer le 17 juin.

Nouveau trottoir et fin d’un projet avec Saint-Roch

Dans les derniers jours, un nouveau trottoir a fait son apparition sur le boulevard Charest, entre les rues de Verdun et Vincent-Massey.

«On vient relier l’escalier Colbert, [dans le secteur] du Subway. Ça va permettre d’avoir un vrai lien, plutôt que de marcher sur le terrain. On va avoir de quoi de sécuritaire, enfin, pour pouvoir accéder à l’escalier Colbert», se réjouit le conseiller du secteur.

Un nouveau trottoir fait son apparition sur le boulevard Charest.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monsaintsauveur

Finalement, les travaux de réaménagement de la rue Caron, dans Saint-Roch, incluront cette année la finalisation du lien avec le parc Victoria et la rue Simon-Napoléon-Parent, dans Saint-Sauveur.

Pour assister à la rencontre citoyenne consacrée aux chantiers de Saint-Sauveur, vous pouvez vous inscrire pour assister, en ligne ou en personne, au Patro Laval, à la séance d’informations, en cliquant sur ce lien.

 

Lire aussi :

Réaménagement de Saint-Vallier Ouest : officiellement un sens unique

Après plus de six ans de consultations publiques et d’analyses, la Ville de Québec pré[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Du nouveau pour Boisseau, Saint-Benoît et Bagot

Mercredi soir, la Ville a annoncé des travaux d'aménagement dès ce printemps et cet ét[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir