Vincent Leboeuf Gadreau dit Sûrette se dévoile en solo

Vincent Leboeuf Gadreau lance un premier EP sous son alias Sûrette. Intitulé Un peu amer, ce mini album comprend cinq chansons rock en français.

Vincent Leboeuf Gadreau dit Sûrette se dévoile en solo | 25 mars 2023 | Article par Thomas Verret

Sûrette, Vincent Leboeuf Gadreau de son vrai nom, présente son premier album, en français de surcroît. À ses côtés sur la photo, Rachel Hardy-Berlinguet et Loïc Paradis-Laperrière.

Crédit photo: Charles-Vincent Dufort

Vincent Leboeuf Gadreau lance un premier EP sous son alias Sûrette. Intitulé Un peu amer, ce mini album comprend cinq chansons rock en français.

Le guitariste chanteur de la Basse-Ville de Québec s’assume pleinement avec ce projet solo qui vient droit du cœur.

« C’est vrai autant dans les textes, les arrangements musicaux que la direction artistique. »

Authenticité

Vincent Leboeuf Gadreau roule sa bosse depuis plus d’une décennie avec le groupe Inner Odyssey. Un peu amer n’était pas censé être un projet personnel a priori. Les aléas de la vie en ont décidé autrement. Il n’a donc pas eu à faire de compromis dans la réalisation de cet opus.

Le résident du quartier Saint-Sauveur saupoudre les riffs de guitare qui sont omniprésents sur l’album. Il propose un style rock progressif, soigné jusqu’à un certain point, abrasif, qui rentre dedans par moments.

« Des fois, on est dans des influences folk, jazz. À d’autres occasions, c’est plus punk, voire carrément métal. »

Son approche se veut cynique et désinvolte. Ses chansons abordent des thématiques qui le rejoignent. Un peu amer traite de la masculinité toxique, de la folie compulsive des applications de rencontre et des relations intimes à l’ère moderne. Ces enjeux touchent des proches de son cercle social principalement féminin.

À ses yeux, c’est dans la langue de Molière qu’il est le plus authentique dans ses propos.

« C’est en français que ça sortait quand j’écrivais des textes en lien avec ces sujets. »

Publicité

Émancipation

Le premier extrait La course à l’amour joue déjà à la radio. Depuis sa sortie, en février, cette chanson fait partie de la rotation du réseau Énergie et de la chaîne Attitude Franco sur Sirium XM. Un second morceau Danser avec toi est en ligne depuis quelques jours. Il a d’ailleurs coréalisé les vidéoclips des deux pièces.

« Pour moi, un projet artistique, c’est proche du cœur. C’est une occasion de m’assumer sur des choses dont je ne croyais pas être capable d’accomplir. »

Ce projet d’album a bénéficié du soutien de la mesure Première Ovation. Cette bourse a contribué en partie à son financement, notamment en ce qui a trait à l’enregistrement sonore et à l’identité visuelle : les photos officielles, les relations de presse, etc.

Soirée de lancement

Sûrette lancera formellement cet album, mercredi prochain, au Maelstrøm Saint-Roch, sur la rue Saint-Vallier Est. Il offrira alors une courte performance intime à l’intérieur de ce petit café qui peut contenir environ une centaine de personnes.

La guitariste Juliette Drapeau, le batteur Loïc Paradis, la chanteuse Chanelle Tremblay et le bassiste Louis-Solem Pérot l’accompagneront pour l’occasion. L’entrée est gratuite. Les portes ouvrent à 19h30. Le spectacle débute à 20h30.

« Ça se veut vraiment intime, chaleureux », promet Vincent Leboeuf Gadreau.

Un peu amer est disponible dès maintenant sur les plateformes numériques. Pour suivre la carrière de Sûrette, rendez-vous sur sa page Facebook

Lire aussi :

Loëm présente T’es problème

Un retour en musique pour Marie-Catherine Lanthier, ancienne de Mixmania 4

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.