Verdir Saint-Sauveur : le mouvement citoyen continue

Le comité citoyen Verdir Saint-Sauveur organise deux activités ce printemps, dont sa distribution annuelle d'arbres, le 20 mai, aux Habitations Vivre Chez Soi, sur la rue Saint-Luc, à compter de 10 h.

Verdir Saint-Sauveur : le mouvement citoyen continue | 20 avril 2023 | Article par Thomas Verret

Verdir Saint-Sauveur est né d’une volonté du milieu de verdir le quartier, d’augmenter l’indice de canopée et d’améliorer la qualité de vie des populations.

Crédit photo: Verdir Saint-Sauveur

Le comité citoyen Verdir Saint-Sauveur organise deux activités ce printemps, dont sa distribution annuelle d’arbres, le 20 mai, aux Habitations Vivre Chez Soi, sur la rue Saint-Luc, à compter de 10 h.

On y retrouvera « une belle diversité d’arbres zonés pour les quartiers centraux », souligne Cyane Topalović Tremblay, coordonnatrice-animatrice de Verdir Saint-Sauveur. Le principe du « premier arrivé, premier servi » s’appliquera alors. L’événement vise à « favoriser l’accès aux arbres aux résidents du quartier. »

Promenade de Jane

Le prochain événement de Verdir Saint-Sauveur est une Promenade de Jane, le 13 mai. L’activité s’inspire de Jane Jacobs, figure de l’activisme de quartier. La thématique de la marche portera sur les réussites en matière de verdissement dans Saint-Sauveur. Le guide Olivier Meyer en assurera l’animation. Le départ s’effectuera à 13 h 30 de l’église Saint-Malo, « dans la forêt d’arbres fruitiers ».

Corvée de plantation à l’automne

À plus longue portée, une corvée de plantation se déploiera en octobre à ces mêmes Habitations Vivre Chez Soi. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Verdir Saint-Sauveur et cette résidence pour personnes âgées collaborent à des projets de verdissement.

Cette fois, le plan est d’y planter « de 5 à 10 arbres » afin de « revaloriser » la grande cour extérieure de l’organisme d’habitation, indique Mme Topalović Tremblay.

Nouvelles orientations

L’an dernier, les membres de Verdir Saint-Sauveur ont convenu en assemblée générale de prendre des nouvelles orientations. Le comité concentre maintenant ses efforts sur l’action citoyenne, l’accompagnement, la sensibilisation et la transmission de l’information.

Pour ainsi dire, le comité délaisse les grands projets de déminéralisation. Cyane Topalović Tremblay explique le raisonnement derrière cette décision.

« C’est beaucoup de travail et la Ville est de plus en plus investie en ce sens. »

L’accent est donc mis davantage sur les projets de verdissement à réaliser sur des terrains non-municipaux.

Publicité

« Il a été convenu que nous allons plus travailler sur des terrains publics, mais qui ne sont pas propriété de la Ville », spécifie Mme Topalović Tremblay.

Depuis sa création à la fin de 2018, Verdir Saint-Sauveur a planté plus de 50 arbres dans le quartier, en plus de distribuer une quarantaine d’arbres par année aux résidents. Ses bénévoles ont aussi mené des projets de déminéralisation participatif sur des terrains privés et institutionnels, dont à l’Intermarché Saint-Vallier et au Service d’entraide Basse-Ville.

Le Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur fournit plus d’informations à ce sujet sur son site internet

Lire aussi :

Engrenage part à la quête de parcelles privées rarissimes

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.