La Maison Marie-Frédéric doublera la capacité d’accueil de son répit

Dans les prochains jours, la Maison Marie-Frédéric prévoit doubler la capacité d'accueil de son service de répit dans Saint-Sauveur. Au total, l'organisme pourra accueillir jusqu'à 30 jeunes en difficultés. La volonté est de favoriser aussi leur intégration au sein de leurs différents services, tout comme le développement de leur autonomie.

La Maison Marie-Frédéric doublera la capacité d’accueil de son répit | 11 décembre 2023 | Article par Anne Charlotte Gillain

La Maison Marie-Frédéric sur le boulevard Langelier

Crédit photo: Anne Charlotte Gillain - Monsaintsauveur

Dans les prochains jours, la Maison Marie-Frédéric prévoit doubler la capacité d’accueil de son service de répit dans Saint-Sauveur. Au total, l’organisme pourra accueillir jusqu’à 30 jeunes en difficultés. La volonté est de favoriser aussi leur intégration au sein de leurs différents services, tout comme le développement de leur autonomie.

Avec le début de l’hiver, ce projet d’extension tombe à pic pour l’organisme et les jeunes en situation d’itinérance. Ces derniers pourront se réchauffer, manger et avoir accès à des intervenants.

« C’est une très bonne nouvelle pour nous et pour les jeunes. C’est une halte-chaleur pour l’hiver pour ceux qui en ont besoin », se réjouit Martin Trudel, en charge du développement des services de la Maison Marie-Frédéric.

« Avant, on avait beaucoup plus de jeunes qui venaient fréquenter l’abri que de places qu’on avait. On devait procéder à des rotations pour pouvoir tous les héberger », ajoute-t-il.

Au niveau du répit, la Maison dispose de 12 places actuellement.

« L’augmentation de la capacité d’accueil du répit va permettre de passer à 30 places d’ici deux semaines dans l’idéal », affirme-t-il.

Plus d’intervenants psychosociaux

Pour ce projet, l’OBNL a pu obtenir un financement additionnel.

D’après M. Trudel, le montant alloué s’élève à environ 180 000 $ annuellement pour cette initiative.

« Le soutien financier nous permet en partie d’embaucher des intervenants psychosociaux supplémentaires pour s’occuper du répit », précise-t-il.

Publicité

« On va donc ouvrir davantage d’espace à l’intérieur de la ressource pour accueillir ces jeunes adultes. »

Ainsi, la Maison souhaite également permettre à ces jeunes de construire une relation de confiance avec les intervenants et les autres jeunes présents sur place.

L’autonomie des jeunes à l’avant-plan

Pour ce qui est du suivi des jeunes, la Maison Marie-Frédéric compte aussi poursuivre ses missions principales.

« On veut continuer à favoriser l’intégration des jeunes dans nos services. Il s’agit notamment de l’insertion socio-professionnelle et la stabilité résidentielle », explique M. Trudel.

Il s’estime qu’il s’agit d’un facteur supplémentaire pour les inciter à rester et à s’investir dans la communauté, ou à établir un projet de vie positif.

L’autonomie des jeunes est la pierre angulaire des services de la Maison Marie-Frédéric.

« Notre vocation repose sur cette volonté de créer un lien avec des jeunes, qui sont très désaffiliés », estime-t-il.

« Même si aucune obligation ne s’impose aux jeunes du répit, on met des éléments en place pour leur montrer les services à leur disposition et ça fonctionne finalement. »

En parallèle, la Maison Marie-Frédéric travaille d’ailleurs sur un projet de « plateau de travail ».

« Le plateau de travail donnerait la possibilité aux jeunes particulièrement désaffiliés de l’abri  d’acquérir de l’expérience en emploi et de développer des compétences transférables », confie M. Trudel.

« Plus on est amené à offrir un service structuré et structurant pour ces jeunes-là, plus on va pouvoir développer leur autonomie », conclut-il.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

L’Archipel d’Entraide fête bientôt ses 35 ans

À l'approche de leurs 35 ans en 2024, L'Archipel d'Entraide revient sur certaines de ses m[...]

Lire sur Monsaintroch

La Maison Marie-Frédéric poursuit sa mission d’aide aux jeunes

Le soutien financier total reçu en 2021 de 340 447 $, accordé à la Maison Marie-Frédér[...]

Lire sur Monsaintsauveur

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.