La coopérative des Jardins d’Alchémilles coincée « dans les limbes »

Plusieurs projets de logements sociaux et communautaires seraient actuellement coincés « dans les limbes », selon Sol Zanetti, député de Jean-Lesage. C’est le cas de la Coopérative d’habitation des Jardins d’Alchémille, qui doit pousser sur le terrain de l’ancien bar Kirouac, dans Saint-Sauveur.

La coopérative des Jardins d’Alchémilles coincée « dans les limbes » | 17 mars 2023 | Article par Simon Bélanger

Sur la photo : (derrière) Jonathan Gagnon (Coopérative d’habitation des Jardins d’Alchémilles, Saint-Sauveur), Étienne Grandmont (député de Taschereau (QS)) et Sol Zanetti (député de Jean-Lesage (QS)). Devant : Blanche Paradis (Coopérative d’habitation du Haut-de-la-Rue, Beauport) et Manon St-Cyr (Groupe de ressource technique SOSACO).

Crédit photo: Simon Bélanger

Plusieurs projets de logements sociaux et communautaires seraient actuellement coincés « dans les limbes », selon Sol Zanetti, député de Jean-Lesage. C’est le cas de la Coopérative d’habitation des Jardins d’Alchémille, qui doit pousser sur le terrain de l’ancien bar Kirouac, dans Saint-Sauveur.

Quelques jours avant le dévoilement du budget provincial, le 21 mars prochain, M. Zanetti et Étienne Grandmont, député de Taschereau, demandent au gouvernement caquiste d’accélérer les projets de logements sociaux.

Lors d’une conférence de presse tenue au Café Saint-Suave, ils étaient accompagnés de personnes impliquées dans le développement de coopératives d’habitation.

« Partout, quand on se promène dans la ville, on voit des terrains vacants. Souvent, ces terrains-là, ce sont des projets de citoyens et citoyennes qui se sont rassemblés pour dire : on va faire du logement qui est véritablement abordable au Québec, un logement qui est social, qui ramène le prix du marché en général à la baisse », constate Sol Zanetti.

Il déplore que différents projets de coopératives d’habitation soient bloqués par « l’incompétence du gouvernement et son incurie par rapport au logement social».

Ancien bar Kirouac

En mai 2022, le maire de Québec Bruno Marchand participait à une conférence de presse dans le stationnement du bar Le Kirouac, fermé depuis 2021.

Il accompagnait alors l’équipe derrière le projet de coopérative d’habitation des Jardins d’Achémille, pour officialiser la réservation du terrain par la Ville pour bâtir une trentaine de logements sociaux.

Presque un an plus tard, Jonathan Gagnon, porte-parole de la coopérative, attend encore que le projet soit lancé.

« Le maire Marchand a fait une sortie dans les dernières semaines, pour demander que les besoins en financement de logement social soient attribués par le gouvernement de la CAQ. […] La Ville n’a pas le financement pour nous financer et ce n’est pas sa responsabilité. Elle nous appuie dans le message politique et la réservation des terrains, […] mais malheureusement, le gouvernement du Québec ne semble pas entendre ces appels-là », dénonce M. Gagnon.

Publicité

En 2022, le comité derrière la Coopérative des Jardins d’Alchémilles promettait d’être patient.

« [L’alchémille] est une fleur antique qui résiste sous la neige, tenace comme toute notre équipe », affirmait alors Mélanie Vaillancourt, porte-parole lors de cette première conférence de presse.

Bar Le Kirouac
Le bar Le Kirouac a fermé ses portes en 2021. Image: Google Street View
Crédit photo: Google Street View

Programme d’habitation abordable Québec

Le Programme d’habitation abordable Québec (PHAQ) remplace le programme AccèsLogis, dont l’abolition a été confirmée par la ministre Duranceau à la fin du mois de février 2023.

« Rien ne bouge, alors que la ministre [France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation] a mis l’accent sur la rapidité qu’il promettait. Il n’a manifestement pas été conçu pour permettre la réalisation à court terme de logements sociaux et communautaires pour des personnes qui en ont besoin maintenant », se désole Manon St-Cyr, du groupe de ressource technique (GRT) SOSACO.

Mme St-Cyr estime que des étapes cruciales à la réalisation d’un projet ont été abandonnées avec la fin d’AccèsLogis.

Une première phase marquait une reconnaissance du projet par la Société d’habitation du Québec (SHQ).

« La deuxième [phase], c’était l’engagement conditionnel. On avait un premier dépôt d’argent. Donc il y avait des sous pour engager les professionnels. Les architectes ne travailleront pas à risque », explique Manon St-Cyr.

Elle déplore que les projets ne puissent pas aller de l’avant si les entrepreneurs, architectes et ingénieurs n’ont pas été engagés.

C’est aussi le constat de Blanche Paradis, présidente du conseil d’administration de la Coopérative d’habitation du Haut-de-la-Rue, dans Beauport, dont le projet été accepté en juillet 2022, mais qui est bloqué depuis.

« On nous demande de donner toutes ces informations-là et d’avancer dans le projet, sans qu’on ait les sous pour répondre aux exigences. C’est là qu’on voit que ça a été conçu pour l’entreprise privée. Nous, on est une coop, alors ce n’est pas du tout la même chose », regrette Mme Paradis.

La troisième étape d’AccèsLogis était « l’engagement définitif », après quoi le projet pouvait être officiellement lancé.

Crise du logement

Pour les députés de Québec solidaire, ces projets de coopérative d’habitation contribueraient à amenuiser les effets de la crise du logement.

« Trouver un toit aujourd’hui à un prix abordable, c’est difficile. Il y a beaucoup de monde qui rushent, qui nous appellent dans nos bureaux de circonscription pour nous dire qu’ils ont de la misère à trouver un toit », affirme Étienne Grandmont.

Le député de Taschereau demande à la ministre de l’Habitation de « faire du lobby » auprès d’Eric Girard, ministre des Finances, afin que le budget accorde une plus grande place au logement social.

« Les acteurs du logement social et communautaire estiment qu’il manque 571 M$ construire les 9300 projets promis qui poireautent sur les bureaux du gouvernement. C’est ce que nous demandons à la CAQ d’inscrire à leur budget mardi prochain », demande M. Grandmont.

Au fait! Connaissez-vous Les coopératives d’habitation?

En 2021-2022, Monquartier a produit des capsules audio sur des sujets d’actualité. L’une porte sur les coopératives d’habitation.

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir