20 ans de carrière pour Millimetrik | 8 juin 2023 | Article par Thomas Verret

Pascal Asselin, dit Millimetrik, est heureux. Il fait le métier qu'il aime depuis deux décennies maintenant.

Crédit photo: Thomas Verret

20 ans de carrière pour Millimetrik

Le DJ Millimetrik fête ses 20 ans de carrière cette année.

Afin de souligner cet anniversaire professionnel, Millimetrik, alias Pascal Asselin, lance une trilogie de mini-albums qui n'en feront qu'un à l'automne. Pour lui, c'est une façon « d'étirer la sauce sur huit mois », d'en profiter au maximum et d'obtenir un rayonnement sur un plus long laps de temps.

« Je voulais célébrer ça sur la plus longue période possible dans l'année, au lieu de juste sortir un album », explique le résident du quartier Saint-Sauveur.

19 chansons

Cette fois, Millimetrik a fait les choses différemment en ce qui a trait à son processus créatif. Plutôt que de suivre «une ligne directrice comme d'habitude », il a approfondi trois factures sonores différentes dans ses EP, soit le bass house, le funky et l'électro pop. Chacun des courts albums comporte un single, de même que deux pièces qui ne seront pas sur l'album final à paraître, le 20 octobre. Dix nouvelles chansons s'ajouteront alors. Elles mélangeront tous ces styles musicaux.

L'artiste de la Basse-Ville était très inspiré dans les derniers mois. En l'espace d'environ un an et demi, il a donc enregistré 19 chansons.

« J'ai composé beaucoup de musique », dit-il.

Publicité

Collaborations

Millimetrik s'est fait plaisir avec ce projet. Il a collaboré avec des personnes dont il admire le travail.

Le deuxième EP de la trilogie Life Elevated est sorti vendredi dernier. Parmi les trois pièces, on retrouve un morceau enregistré avec Pascale Picard, une chanteuse qui n'a plus besoin de présentation. Les deux artistes de Québec proposent une chanson pop. Fire & Fuel donne envie de danser. Elle est parfaite pour l'été.

« L'idée avec les collabos, c'est que ce sont tout le temps des échanges humains d'abord. Et deuxièmement, je veux qu'on puisse se permettre de sortir de nos zones de confort », souligne Millimetrik.

D'ailleurs, le clip met de l'avant un concept original qu'il a lui-même proposé à Phil Têtu. Ainsi, le réalisateur a intégré à sa captation des images générées par l'intelligence artificielles qui transforme Pascal Picard en personnage d'animation. Cette utilisation ingénieuse des nouvelles technologies résulte en une vidéo dynamique, légère, colorée, joyeuse.

En mars, il a précédemment lancé une pièce avec Valérie Clio, une autre chanteuse de Québec, associée au courant soul, avec des sonorités jazz et blues. L'artiste d'origine haïtienne met à profit sa voix sur une musique « pesante ».

En août prochain, il dévoilera son dernier single avec l'artiste Pilou, une hymne à la vanlife, à ses périples dans son véhicule.

« Je fais beaucoup de voyages dans la vie. Ce sont mes sources d'inspiration », précise Millimetrik.

Toute une aventure

En 2003, Pascal Asselin a sauté à pieds joints dans la musique électronique.

« Je suis tombé dans la marmite complètement », lance-t-il.

Avant cela, il était batteur dans un groupe rock.

« À l'époque, c'était un simple désir de faire de la musique entièrement par moi-même, qui ne sait pas jouer d'autres instruments que la batterie et de faire ça de façon électronique avec un petit échantillonneur », relate-t-il.

Millimetrik venait de naître. Son premier album n'a pas été réalisé à l'ordinateur, mais plutôt avec une petite machine, le SP-202.

« C'était vraiment des petites boucles de deux, quatre ou huit barres que je collais et c'est tout. »

Millimetrik en a fait du chemin depuis ce temps. Il a, entre autres, remporté deux Félix. L'été dernier, le musicien s'est également produit sur la plus grande scène en ville. En effet, il a fait la première partie du DJ le plus en vogue de la planète, Marshmello, sur les plaines d'Abraham, devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs.

« Je ne pense pas que je vais ravoir une aussi grosse foule dans ma vie. Le sentiment d'être sur cette scène-là, avec cette marée de monde, c'est indescriptible. C'est définitivement l'un des plus beaux moments de ma carrière. »

La persévérance, la clé

Pourtant, Millimetrik a pensé tout lâcher en 2006 quand il s'est fait voler son ordinateur en Belgique, tout juste avant la sortie de son troisième album. Tout le fruit de son travail s'est alors envolé.

« Mon erreur à l'époque, c'est que je n'ai pas fait de back-up (de sauvegarde). J'ai perdu toutes mes banques de son que j'avais cumulées dans les trois dernières années. J'ai vraiment perdu toutes mes affaires », raconte-t-il.

Millimetrik ne s'est pas laissé abattre par ce coup dur. Ce dernier s'est retroussé les manches et est reparti sur « une page blanche ». Il cumule aujourd'hui plus d'une dizaine d'albums. Encore à ce jour, cette belle histoire continue de s'écrire. Pascal Asselin se plaît toujours autant dans son métier de DJ et producteur musical.

« C'est ma passion. Je ne me verrais pas faire autre chose dans la vie », conclut le père de famille de deux enfants.

On peut suivre la carrière de Millimetrik sur ses réseaux sociaux, notamment sa page Facebook et son compte Instagram. Pour écouter sa musique, rendez-vous sur BandCamp.

Lire aussi :

Vingt ans pour le Festival OFF