Un paquet d’affaires urbanistiques | 2 septembre 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Gracieuseté

Un paquet d’affaires urbanistiques

Frédéric Paquet, architecte et citoyen de Saint-Sauveur, a lancé en août 2022 un blogue et une page Facebook. Il y aborde « Un paquet d’affaires » liées à la mobilité, à l’aménagement du territoire, au design urbain.

Originaire de Saint-Rédempteur sur la rive sud, Frédéric Paquet a fait ses études à Québec puis en Ontario. À l’Université Laval, il a décroché un baccalauréat et une maîtrise en architecture. Quelques cours en design urbain lui ont donné la piqûre. Étudiant, il a habité le Cap-Blanc, près de la faculté qu’il fréquentait dans le Vieux-Québec.

Frédéric Paquet travaille maintenant chez Circum, dans le secteur industriel. Il y avait fait son stage. L’idée de se rapprocher du bureau l’a amené à s’installer avec son conjoint dans Saint-Sauveur. Un choix aussi motivé par les services de proximité et le tissu du quartier. « Il y a de la mixité, il y a des commerces... juste le fait d’avoir une épicerie! », note-t-il.

La participation citoyenne

Petit à petit, le jeune architecte s’est intéressé au travail des conseils de quartier, à travers les réseaux sociaux. Il suivait aussi les grands dossiers municipaux comme celui du tramway.

« J’ai commencé à comprendre plus les enjeux et à vouloir m’impliquer. […] Je voulais apporter d’autres propositions, des visions que normalement devraient avoir les gouvernements, les élus. Proposer de la mobilité à l’échelle d’une région… un plan d'ensemble. »

Le 3e lien lui a apporté son premier sujet… et son premier succès. Une publication sur son compte Facebook personnel est devenue virale au cours de l’hiver. Des organismes en transport et en environnement, des élu.e.s des paliers provincial et municipal l’ont partagée.

Publicité

« Ça a comme vraiment déboulé! À ce moment-là, j’étais dans mes examens d’architecte. J’étais vraiment dans une manne d’idées. […] J’ai lu des livres sur comment m’impliquer. Les conseils de quartier, je trouvais ça intéressant. Je me suis présenté au conseil de quartier de Saint-Sauveur et j’ai été élu au printemps. La participation citoyenne, ce n’est pas quelque chose qu’on connaît tant non plus. Ça ne veut pas dire de manifester… »

Un paquet d’idées

D’une chose à l’autre, l’idée de publier « Un paquet d’affaires » sur une plateforme web a germé. Entre son implication dans le conseil de quartier et ses connaissances et compétences, les sujets et l’inspiration ne manquent pas à Frédéric Paquet.

« J’ai beaucoup d’idées, je veux juste les diffuser. Je ne trouvais pas nécessairement que Facebook, c’était la place pour mon recueil d’idées. Je voulais qu’il soit sur une plateforme à part. Facebook me sert pour le publiciser. J’ai travaillé sur ça durant le printemps, l’été. J’ai commencé à publier il y a trois semaines à peu près, une fois par semaine. Des idées, des concepts, des entrevues… Ça peut toucher à la mobilité, à Montréal, à la rive sud... »

La plus récente publication sur Un paquet d’affaires, sortie ce vendredi matin, est bien hyperlocale. Elle prend racine dans la rue Victoria. Frédéric Paquet y explore « le potentiel d'un lien actif entre la Basse-Ville et la Haute-Ville pour faciliter les déplacements des citoyens, des parents avec poussette, des personnes à mobilité réduite et des écoliers du secteur ».

Sans avoir encore planché sur son référencement, Frédéric Paquet voit monter les statistiques de fréquentation de son site. Il constate que ses textes sont partagés sur d’autres plateformes, même Reddit. Les visites proviennent d’un peu partout, comme ses idées de sujets.

« C’est sûr que Saint-Sauveur va être un gros terrain de jeu. Mais un moment donné, je vais épuiser Saint-Sauveur! »

Il reste beaucoup à dire avant de tarir cette source. Frédéric Paquet aimerait, pour la suite des choses, développer des collaborations avec d'autres auteurs et autrices. Il veut aussi proposer des listes de ressources, d'outils et de références thématiques à ses lecteurs et lectrices.

On peut suivre Un paquet d'affaires sur Facebook et sur Instagram en plus de visiter le site web.

Lire aussi :

Chantiers 2021 : focus sur la densification de la rue de l'Aqueduc