Le Pantoum, les 10 ans d'une institution musicale | 29 juin 2022 | Article par tonQuartier

Le Pantoum en 2019, après une grande rénovation

Crédit photo: Émilie Rioux

Le Pantoum, les 10 ans d'une institution musicale

Collaboration spéciale : Elisa Marchildon

Le Pantoum, complexe de création musicale bien installé à Québec, célébrera ses 10 ans du 25 au 28 août. L’annonce des festivités offre un bon prétexte pour faire un retour sur cette décennie bien remplie.

Situé au 76 rue Saint-Vallier Ouest, cet organisme à but non lucratif vise encore et toujours à faire rayonner Québec comme une scène musicale et à aider les artistes locaux dans leur développement.

Avec aujourd’hui neuf intervenants, dont les cofondateurs Jean-Etienne Collin Marcoux et Jean-Michel Letendre Veilleux et 17 groupes et artistes en résidence, Le Pantoum a de quoi dire mission accomplie. Toutefois, cela ne s'est pas fait par magie, c’est plutôt le résultat d’un travail sur 10 belles années.

10 ans d’histoire et de communauté

Tout a commencé en 2012 avec « une gang de musiciens dans la vingtaine qui étaient motivés et qui voulaient développer quelque chose de différent à Québec », nous a confié Jean-Etienne Collin Marcoux lors de notre entretien. Un concept avec une base DIY et à la limite du clandestin, qui prenait place dans un appartement, a grandi au fil des années pour arriver à un organisme bien développé et accessible.

Ces 10 années ont été rythmées par des personnalités désormais connues, telles que Hubert Lenoir, Jérôme 50 ou encore Les Louanges. L’organisme a vécu bien des changements, avec de grosses rénovations de ses locaux en 2018 et une restructuration nécessaire de l'administration pendant la pandémie.

Publicité

Le Pantoum, pendant ces 10 années, a été « un endroit pour développer la coopétition », comme le disent à la blague les intervenants et artistes. « Un lieu qui témoigne bien de l’esprit de communauté et d'entraide présent dans la scène musicale de Québec. »

Des festivités mystérieuses

Du 25 au 28 août s’enchaineront donc plus de 12 artistes lors de spectacles extérieurs. Toutefois, pas question de révéler un nom. La programmation, partagée au public ce 29 juin, ne comporte qu’une affiche magnifiquement réalisée par Marie-Michelle Lacroix, mais aucun artiste.

Pour rappeler les soirées mystère qui ont caractérisé Le Pantoum pendant ces dix années, chaque spectacle accueillera des artistes surprises qui ont marqué l’institution ou qui font partie de la relève musicale.

Élisa Marchildon

Il est encore temps de se procurer un laissez-passer pour les quatre représentations au coût de 30 $, sur lepointdevente.com Les quantités sont limitées, donc il n’y a pas de place pour la procrastination! Sans plus d’information, le Pantoum nous garantit une célébration bien à son image qui saura plaire à ses habitués.

Élisa Marchildon est une étudiante en arts, lettres et communication, profil créativité et médias, au Cégep Limoilou. Son amour pour l’histoire, les arts et la culture populaire est à l’origine de son intérêt pour les réalités de chacun.

Malgré l’affection qu'elle porte à sa ville, Québec, les voyages et leurs dépaysements n'arrêteront jamais de la faire rêver.

Lire aussi :

Le Pantoum : unanimité pour des ateliers d’artistes

En savoir plus sur...