Un Mouvement de compassion des Augustines pour le personnel soignant et enseignant

Le Relais solidaire, la troisième édition du Mouvement de compassion des Augustines en soutien au personnel soignant, aura lieu le 11 juin. Le parcours passera par le Monastère de l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus et le Monastère de l’Hôpital général de Québec, en Basse-Ville.

Un Mouvement de compassion des Augustines pour le personnel soignant et enseignant | 25 mai 2022 | Article par Julie Rheaume

Les Augustines ont chaussé leurs plus belles espadrilles pour lancer ce troisième Mouvement de compassion.

Crédit photo: Gracieuseté

Le Relais solidaire, la troisième édition du Mouvement de compassion des Augustines en soutien au personnel soignant, aura lieu le 11 juin. Le parcours passera par le Monastère de l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus et le Monastère de l’Hôpital général de Québec, en Basse-Ville.

À l’invitation des Sœurs augustines de Québec, la population est invitée à enfiler ses espadrilles afin de participer au Relais solidaire. Celui-ci vise à amasser des fonds pour offrir des séjours de répit aux personnes affectées par la fatigue et le stress.

Lors de la première édition du Mouvement de compassion, en pleine pandémie, les religieuses avaient marché pendant 20 jours consécutifs pour récolter des dons. L’an dernier, la population a pris le relais en participant à un défi de 20 km. Cette année, au sortir de la crise sanitaire, une marche colorée est organisée dans le cadre du Relais solidaire.

« Ça fait deux ans que nos travailleurs essentiels répondent présent et qu’ils travaillent sans relâche dans des conditions très difficiles. La troisième édition du Mouvement de compassion a été pensée de façon à amener la population à se mobiliser une fois de plus, afin de venir en aide au personnel soignant et enseignant, mais sur une note positive et colorée, car les beaux jours sont enfin arrivés », a indiqué Nathalie Roy, directrice générale de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines, par voie de communiqué.

« Grâce aux dons reçus depuis le début de la pandémie, l’équipe du Monastère a pu mettre en place une offre de ressourcement accessible aux travailleurs essentiels ayant besoin d’un répit et de prendre un temps pour soi. Lors de leur séjour, ils bénéficient d’un accueil personnalisé et bienveillant, en plus d’avoir accès à différents services et activités en santé globale. L’approche unique de ressourcement au Monastère est fondée sur l’histoire de ce lieu dédié depuis près de 400 ans à la culture du prendre soin », ajoute Josée Laurence, directrice générale du Monastère des Augustines.

Trajet du Mouvement des Augustines

« Le Relais solidaire propose deux parcours, dont une boucle significative d’environ 7 km entre les trois monastères ayant servi de centre de soins aux sœurs Augustines. Les dons amassés permettront d’offrir des séjours de répit à tarifs préférentiels aux soignants et aux enseignants qui en ont réellement besoin, alors que le taux d’absentéisme pour des problématiques de santé et d’épuisement dans les hôpitaux et les écoles est élevé », explique l’organisation.

Le 11 juin, le parcours urbain du Relais solidaire s’effectuera du Monastère des Augustines, en Haute-Ville, vers le Monastère de l’Hôpital général de Québec et le Monastère de l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus pour revenir au point de départ.

Rappelons que l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus est situé dans Saint-Sauveur. Le Monastère de l’Hôpital général de Québec forme quant à lui la municipalité de Notre-Dame-des-Anges. Il se trouve tout près des quartiers Saint-Sauveur, Saint-Roch et Limoilou.

Objectif de 140 000 $

Depuis son lancement, le Mouvement de compassion a permis d’amasser près de 335 000 $ en dons. Les responsables de la campagne espère récolter quelque 140 000 $ supplémentaires lors de cette troisième édition.

Publicité

Rappelons que le Monastère des Augustines est un organisme à but non lucratif qui assure la conservation et la mise en valeur de l’héritage légué à la population du Québec par les Augustines.

Les personnes qui souhaitent participer ou contribuer financièrement dans le cadre de ce troisième Mouvement de compassion peuvent s’inscrire ou faire un don en ligne.

Lire aussi :

Notre-Dame-des-Anges : 400 ans de présence à Québec

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir