La Brigade ouvre un restaurant péruvien sur Saint-Vallier Ouest | 24 avril 2022 | Article par Suzie Genest

Des mets du traiteur La Brigade en 2020.

Crédit photo: La Brigade Traiteur - page Facebook

La Brigade ouvre un restaurant péruvien sur Saint-Vallier Ouest

Le traiteur La Brigade, fondé dans Lairet en 2020, ouvre un restaurant au 125 Saint-Vallier Ouest. Tumi gastronomie péruvienne par La Brigade prendra donc place dans le local auparavant occupé par le Renard et la Chouette.

Publicité

Joint par téléphone le 24 avril, Mike Aubert, l’un des trois associés, m’explique que le traiteur La Brigade s’était lancé au 125 des Peupliers en pleine première vague de la pandémie. La demande a alors explosé, relate le chef et propriétaire.

« On a déboulé! Les gens restaient à la maison, on faisait de la livraison et du take out. On a expansionné le service! »

D’origine péruvienne, le chef propriétaire et sa soeur Maria Fernanda Aubert sont associés avec Pascal Dinelle, qui se charge davantage du volet administratif de l’entreprise. Devant l’ampleur de la demande pour son menu péruvien, le trio a eu l’idée d’ouvrir un restaurant.

Les recettes familiales transmises par la mère de Mike et Maria Fernanda Aubert inspirent la cuisine qu’on dégustera à leur restaurant. Le chef précise toutefois qu’il innove avec « un peu de fusion », pour ajouter « de la texture » aux plats et réinventer leur présentation.

Les tapas et petits plats à partager seront à l’honneur chez Tumi gastronomie péruvienne. On peut s’attendre à une fourchette de prix entre 6 $ et 15 $ pour ces petits plats de bouchées, précise le chef.

De la gastronomie péruvienne, « la plupart des gens connaissent le ceviche ». Le reste demeure méconnu, selon M. Aubert. Pourtant, en Amérique latine, le Pérou est connu pour sa gastronomie comme l’Argentine pour ses vins, illustre le chef.

Quant à la carte des alcools, le pisco sera en vedette dans les cocktails du Tumi. Maria Fernanda Aubert est aux commandes de la mixologie péruvienne mise de l’avant. Les associés auraient bien aimé ajouter à la carte des vins et bières du Pérou, mais ça n’a pas été possible. Ce sont donc des bières de microbrasseries québécoises qu’on y trouvera.

La Brigade déménage au restaurant péruvien

L’arrivée du Tumi entraîne du même coup la relocalisation de La Brigade, qui quitte la rue des Peupliers. Elle se concentrera sur une offre de chef à domicile. C’est désormais le Tumi qui assurera les commandes à emporter et à livrer. M. Aubert tient toutefois à rassurer sa clientèle de La Brigade : ce sont la même équipe et les mêmes produits. Il compare son modèle à celui du Pied Bleu et du Renard et la Chouette, pilotés par le même tandem.

C’est incidemment lorsque Thania Goyette et Louis Bouchard Trudeau ont voulu se relocaliser que le trio de La Brigade a enfin trouvé un local pour son projet de restaurant. Trop cher, trop loin du centre : les associés avaient sillonné différents secteurs de la ville.

S’il ne connaissait pas tellement Saint-Sauveur jusque-là, M. Aubert affirme avoir eu, avec ses associés « un coup de cœur ». Depuis qu’il y vient chaque jour pour la poursuite des travaux dans le local, son cœur continue de battre pour le quartier.

« On a vraiment, vraiment beaucoup de chance d’avoir ce local, pour le loyer, l’emplacement… Et maintenant, le nightlife est là, en basse-ville, dans Saint-Sauveur et sur la rue Saint-Joseph… »

« Dans Saint-Sauveur, le monde veut s’entraider »

Mike Aubert a déjà visité le restaurant péruvien Lima comme client, avec sa mère. Il dit avoir apprécié et vouloir rencontrer ses quasi-voisins.

« J’ai hâte de rencontrer Le Lima, prendre rendez-vous avec eux pour jaser. Mon but, ce n’est pas de faire de la compétition. Mon but, c’est juste qu’on s’entraide. Au Lima, ils sont réputés pour leur ceviche. Nous, c’est vraiment des spécialités qu’eux n’offrent pas. Je pense que c’est bon qu’il y ait des variations. Je souhaite qu’on ait tous les deux du succès. Dans Saint-Sauveur, le monde veut s’entraider! »

Affiche de La Brigade au 125 Saint-Vallier Ouest

Dans la vitrine du futur Tumi, une affichette invite les candidatures pour compléter l’équipe au service, au bar et en cuisine. Mais déjà, M. Aubert et ses associés ont le personnel de La Brigade pour l’ouverture. Celle-ci devrait avoir lieu en même temps que celle la saison des terrasses.

L’image, le logo et le site web de Tumi gastronomie péruvienne par La Brigade sont en construction. L’établissement aura aussi sa page Facebook. En attendant, on peut guetter celle de La Brigade pour des nouvelles.

Lire aussi :

Le Renard et la Chouette déménage près de Latulippe

Du fromage et du pain chez le Renard et la chouette

En savoir plus sur...