Nouvelles interventions en 2022 pour la sécurité routière près de l'école Saint-Malo | 9 mars 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Julie Rheaume

Nouvelles interventions en 2022 pour la sécurité routière près de l'école Saint-Malo

La Ville de Québec fera de nouvelles interventions pour sécuriser les déplacements dans le secteur de l'école Saint-Malo. Le conseiller municipal du district de Saint-Roch-Saint–Sauveur Pierre-Luc Lachance a présenté ceux-ci à Monsaintsauveur mercredi en fin d'avant-midi.

Ce printemps, on verra s'ajouter des panneaux lumineux pour signaler à l'avance aux véhicules le passage de la zone de 50 km/h à 30 km/h. Ils seront installés sur la rue Marie-de-l’Incarnation près de la rue Raoul-Jobin.

Également, on ajoutera à trois endroits des panneaux jaunes en forme de lozange signalant la zone scolaire, « avec des flashs en haut et en bas », décrit M. Lachance. On les retrouvera sur la rue Lafayette et sur la rue Raoul-Jobin, près du Centre Mgr Bouffard qui abrite le Centre Durocher.

Les panneaux dans la zone avoisinant l'école Saint-Malo clignoteront sur les heures scolaires, comme ceux près de l'école des Berges dans Saint-Roch et de l'école Saint-Jean-Baptiste, notamment.

Les dates précises où ces installations prendront place au printemps restent à confirmer.

Plan de signalisation pour la sécurité routière, secteur école Saint-Malo 2022
Panneaux à venir sur la rue Lafayette, la rue Raoul-Jobin et la rue Marie-de-l'Incarnation au printemps 2022.
Crédit photo: Ville de Québec

Gonflements et saillies de trottoirs à l'automne

En vue de la rentrée, en août 2022, la Ville a planifié d'autres interventions. On aménagera deux gonflements de trottoirs, encore une fois sur la rue Lafayette. Ils permettront de « créer une zone plus comprimée au milieu de Lafayette pour éviter l'accélération des véhicules », illustre l'élu. On retrouvera ces gonflements des deux côtés de la rue. Les travaux offriront l'occasion d'intégrer des plantations d'un côté, précise M. Lachance.

On verra aussi apparaître des saillies de trottoir à l'intersection Lafayette-Saint-Bernard. L'effet recherché à travers ces aménagements est de réduire la distance à franchir pour les piétons et de forcer un ralentissement des véhicules, selon le conseiller municipal.

Publicité

« On termine en 2022 le plan de match développé pour cette école-là. Ça a été un plan de longue haleine. Il va permettre de répondre aux besoins très clairs et très nécessaires pour le secteur », résume l'élu, après un rappel des premières interventions faites depuis 2020.

Accidents récents

Le 24 février, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) avait déployé une opération à plusieurs endroits dont des zones scolaires comme celle de l'école Saint-Malo. Comme l'expliquait Julie Rheaume sur Monsaintsauveur, celle-ci faisait suite à un accident survenu le 21 février à l'angle Marie-de-l'Incarnation - Raoul-Jobin. Un véhicule avait alors roulé sur le pied d'une écolière. Dans une publication sur Facebook, la mère de la victime avait rapporté que le conducteur du véhicule, en voie de manquer son feu vert, avait continué sur sa lancée.

La rue Marie-de-l'Incarnation avait aussi été le théâtre d'un accident au début novembre 2021. Le lendemain, le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) y avait tenu une action. Il s'agit d'une des artères accidentogènes sur lesquelles s'attarde le Plan de mobilité durable de quartier.

Plan du Corridor scolaire école Saint-Malo
Crédit photo: Ville de Québec

Sécurité routière : une stratégie jusqu'en 2024

Comme l'opération du 24 février et les interventions en 2020 et 2021 près de l'école Saint-Malo, les mesures annoncées mercredi s'inscrivent dans la Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec.

Cette Stratégie vise une cible de zéro collision mortelle ou grave autour des écoles et une diminution de 50 % des collisions mortelles ou graves sur tout le territoire d'ici 2024. La mise en place de quelque 115 cheminements d'écoliers ou corridors scolaires en fait partie.

Les enjeux de sécurité routière dans les quartiers centraux et particulièrement près des écoles sont soulevés presque chaque semaine par des citoyen.ne.s et parents sur les réseaux sociaux. Ils constituent des points récurrents à l'ordre du jour des assemblées mensuelles des conseils de quartier, de Maizerets à Saint-Sacrement.

Les conseils de quartier et les conseils d'établissement ont d'ailleurs réalisé depuis 2020 des initiatives de sensibilisation et de mobilisation sur ces enjeux. Une enveloppe prévue à la Stratégie de sécurité routière soutient ces initiatives à une hauteur de 3000 $ par demandeur par année.

Lire aussi :

Corridor scolaire Marguerite-Bourgeoys : doutes cyclistes

Sécurité routière dans Saint-Sauveur : l'inaction de la Ville dénoncée

Des activités pour sensibiliser à la sécurité routière près des écoles