Les Cuistots du Frigo à l'assaut du gaspillage et de l'insécurité alimentaire | 7 juin 2022 | Article par Thomas Verret

Les Cuistots du Frigo se réunissent chaque semaine pour cuisiner des plats à partir de dons et de surplus alimentaires. Les repas sont destinés au Frigo-partage du quartier Saint-Sauveur.

Crédit photo: Myriam Quenneville Photographe

Les Cuistots du Frigo à l'assaut du gaspillage et de l'insécurité alimentaire

Le groupe Les Cuistots du Frigo mène une lutte sans merci au gaspillage et à l'insécurité alimentaires dans Saint-Sauveur.

En moins d'un an, ces citoyens engagés dans leur communauté ont préparé quelque 2 500 repas pour les personnes dans le besoin.

Cuisinés à partir de dons et de surplus, les plats sont destinés au Frigo partage du quartier Saint-Sauveur.

Projet 100 % bénévole

En août dernier, Alexa Sainte-Marie a lancé ce projet entièrement bénévole et citoyen. À ce moment, elle ne pensait pas que son initiative allait prendre autant d'ampleur.

« On a fait tout ça avec 0 $ », souligne-t-elle fièrement.

Concept de cuisine intuitive

Le groupe rassemble des citoyens autour de la cuisine intuitive. Les Cuistots du Frigo récupèrent les invendus pour nourrir les plus vulnérables.

Publicité

Le jeudi, les bénévoles se réunissent au Service d'entraide Basse-Ville pour cuisiner des bons petits plats. Ces derniers utilisent les denrées qu'ils ont sous la main pour créer leurs recettes.

« Chaque semaine, on ne sait pas ce qu’on va avoir. À notre arrivée, on regarde ce qu’on a et on lance des idées. Des fois, on part avec une idée et finalement en chemin, pendant qu’on cuisine, la recette tourne et change complètement », explique Mme Sainte-Marie.

« L’objectif est de sauver des aliments et de préparer les repas les plus copieux », ajoute-t-elle.

Alexa Sainte-Marie précise au passage que l'initiative est sans déchet et quasi-carboneutre.

Réutiliser avant de recycler

Les repas sont ensuite portionnés dans des contenants réutilisés, puis déposés dans le réfrigérateur communautaire de l'avenue du Sacré-Cœur.

Au préalable, les contenants sont passés dans un lave-vaisselle professionnel pour s'assurer de leur propreté et de leur conformité avec les normes du MAPAQ (ministère de l'Agriculture des Pêcheries et de l'Alimentation).

« On utilise des plats récupérés, qui sont prévus pour l’usage unique, mais qu’on peut réutiliser », précise Alexa Sainte-Marie.

« Le recyclage devrait être le dernier recours. Il y a possibilité de réutiliser avant de recycler », fait-elle remarquer.

« On peut même réutiliser les plats plusieurs fois, en autant qu’ils soient bien lavés. »

Un projet né d'un constat

Alexa a eu l'idée de valoriser les aliments déclassés durant la pandémie. Alors qu'elle était impliquée dans la distribution alimentaire, elle s'est aperçue qu'il y avait encore des pertes, malgré tout le bon vouloir des organismes.

La jeune femme a donc pensé à utiliser « ces mal-aimés » pour préparer des repas à des personnes moins bien nanties. Ils s'ajoutent aux denrées en surplus fournis par d’autres organismes, des commerçants ou des citoyens.

De fil en aiguille, des gens se sont joints à elle. C’est ainsi que le groupe Les Cuistots du Frigo est né.

« Avec le temps, plein de personnes sont embarquées avec moi dans le projet. Ça m’émerveille, ça me redonne foi en l’humanité et ça me donne le goût d’en faire encore plus », affirme Mme Sainte-Marie.

D'ailleurs, le succès du projet lui donne le goût de le développer davantage.

« Si je pouvais m’y mettre à temps plein, pour sauver encore plus d’aliments, je le ferais », exprime-t-elle.

« Par exemple, nous pourrions faire des ateliers de conserves maison et avoir des pots de légumes variés pour toute l’année », a avancé l'instigatrice du projet.

Finalement, Alexa Sainte-Marie a un message à transmettre à toutes les personnes qui veulent aider leur prochain.

« On n'a pas besoin nécessairement de faire partie des Cuistots du Frigo pour donner un plat de plus au Frigo partage. Tout le monde peut faire ça de la maison. Ne serait-ce que de faire une deuxième portion de riz. Ça ne coûte pas grand-chose et ça peut aider beaucoup de monde. Ça fait vraiment une différence », conclut cette dernière.

Pour plus de détails sur les Cuistots du Frigo, consultez la page Facebook du groupe : https://www.facebook.com/lescuistotsdufrigo

Lire aussi :

Faire des dons de la bonne façon