Action culture Saint-Sauveur cherche des jeunes pour un projet de murale | 28 février 2022 | Article par Viktoria Miojevic

Murale créée pour les travailleurs de la Ville, sur le Centre Durocher, par l'artiste Patrick Forchild à l'automne 2021.

Crédit photo: Viktoria Miojevic

Action culture Saint-Sauveur cherche des jeunes pour un projet de murale

Action culture Saint-Sauveur est à la recherche de jeunes qui souhaiteraient s’impliquer dans un projet participatif de création de murale sur la diversité culturelle. Le projet, qui débuterait à la fonte des neiges, est chapeauté par l’artiste Patrick Forchild.

Trois ateliers débuteraient au printemps, autour du mois de mai, estime la médiatrice culturelle et communautaire d'Action culture Saint-Sauveur, Mariane Béliveau. L’artiste Patrick Forchild n’en est pas à son premier projet de médiation culturelle. Il viendrait ici encadrer les jeunes et offrir son expertise pour qu’ils puissent créer, ensemble, le projet final. Pour l’instant, seul le thème de la diversité culturelle est retenu. Les autres idées s’ajouteront au fil des échanges avec les jeunes.

« Notre implication est d’aller trouver des jeunes, des participant.e.s et créer des liens entre des organismes. L’artiste, Patrick Forchild, c’est tout l’aspect d’animation d’atelier, le matériel et la création artistique. »

Le premier atelier serait réalisé en personne, à l’extérieur, et permettrait de tester différentes techniques de graffiti ou techniques mixtes. Il pourrait avoir lieu au parc Durocher.

« Dans le contenu des ateliers, il va y avoir de l’expérimentation de différentes techniques, de la discussion et de la conceptualisation. L’artiste ne va pas décider seul du sujet de la murale. »

Ce serait-là une occasion d'intégrer des passant.e.s à l’atelier. Il y aurait ensuite un atelier avec des croquis et des esquisses. Ceci permettrait aux artistes d’élaborer la mouture finale, puis de réaliser la murale. Cela peut-être même aux côtés des jeunes impliqué.e.s. « Jusqu’à la fin, on veut que ce soit collaboratif », indique Mariane Béliveau.

Questionnée sur le type de participant.e.s recherché.e.s, Mariane Béliveau répond :

Publicité

« Ça peut être des gens de Saint-Roch, Vanier, Limoilou. Dans ma tête, ce serait des gens de la Basse-Ville. La mission d’Action culture est de rendre l’art accessible à des gens qui n’ont pas la chance d’y accéder, et de les faire participer. On aimerait ça qu’il y ait de la mixité sociale, de la mixité culturelle dans le groupe de participant.e.s, puis que le groupe reflète l’objectif de la murale. »

Diversité culturelle et mixité sociale

Mariane Béliveau explique en entrevue que l’œuvre vandalisée de l’artiste Wartin Pantois a fait partie du processus d’idéation du projet de murale. Initialement, c’est une personne du bureau de la députée Taschereau Catherine Dorion qui a contacté Action culture Saint-Sauveur. Après plusieurs contacts avec des artistes, Patrick Forchild a été sélectionné pour le projet.

« Le financement vient du bureau de la députée Taschereau, mais le projet est indépendant, non partisan, et coordonné par Action culture, aux côtés de l’artiste Patrick Forchild. »

L’équipe du projet est actuellement à la recherche d’un.e deuxième artiste qui fait du graffiti ou des murales. Action culture Saint-Sauveur est déjà en contact avec plusieurs.

Pour ce qui est du choix du quartier, Mariane Béliveau souligne l'importance de favoriser la visibilité de tou.te.s les membres de la communauté à Saint-Sauveur.

« Saint-Sauveur est un quartier qui est très mixte socialement. Le projet est là pour créer un dialogue avec tout le monde, puis créer une représentation des gens qui occupent le quartier. C’est important de visibiliser la mixité vivante qui constitue le quartier. Saint-Sauveur est un quartier populaire, mais, oui, en gentrification. (...) Je reviens à la mission d'Action culture Saint-Sauveur. Il n'y a pas beaucoup d’offre culturelle dans Saint-Sauveur. Cette démarche, qui est dans la collaboration, la participation citoyenne, ramener l’art aux gens, c’est important. »

Action Culture Saint-Sauveur est présentement à la recherche de participant.e.s. On peut contacter Mariane Béliveau en écrivant à actionculture@cccqss.org

Lire aussi :

Des travailleurs à l’honneur sur une murale au Centre Durocher

Une médiatrice culturelle et 15 projets pour Action culture Saint-Sauveur

En savoir plus sur...