Une nouvelle Accommodation Charest à deux pas du Kalimera | 5 février 2021 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

Une nouvelle Accommodation Charest à deux pas du Kalimera

Discrètement mais sûrement, Accommodation Charest a ouvert ses portes quelques jours avant Noël, le 21 décembre dernier. Le dépanneur situé au 595, boulevard Charest Est (à côté du restaurant Kalimera), est tenu par deux couples de gens d’affaires.

Publicité

L’auteure de ces lignes s’est entretenue sur place avec l’un des copropriétaires, Jing Hong Yan, en couple avec Mme Jing Dong Wang. Très sympathique, il s’exprime du mieux qu’il peut en français.

M. Yan et Mme Wang tiennent le dépanneur avec M. Zhao Hong Kan et Mme Hong Ying Wu; ils n’en sont pas à leurs premières armes dans le domaine commercial. Les quatre partenaires d’affaires gèrent aussi l’hôtel-motel Bonaparte, sur le boulevard Hamel.

Jing Hong Yan, l'un des quatre copropriétaires d'Accommodation Charest.
Crédit photo: Véronique Demers

Pendant l’entrevue en début de soirée – entrecoupée d’un flot régulier de clients –, Jing Hong Yan précise avoir détenu il n’y a pas si longtemps un dépanneur dans le quartier Saint-Roch, qu’il a vendu pour s’installer dans le local du boulevard Charest Est, occupé avant par l'entreprise Bouchard équipements de restaurant.

Un dépanneur… qui était anciennement un dépanneur

« Mais avant l’équipement de restaurant, il y avait ici un dépanneur », affirme M. Yan. Le dépanneur, relativement grand, comporte des bières de grands brasseurs, mais également de microbrasseries. Il y a aussi une sélection de vins et quelques choix de boissons sans alcool (comme du moût de pomme), pour ceux et celles qui relèvent le Défi sans alcool ce mois-ci, ou à plus long terme.

On retrouve évidemment une section alimentaire pour faire une épicerie de base ou manger quelques plats de comfort food, comme des pizzas et du macaroni au fromage. Articles ménagers et produits d’hygiène y sont aussi en vente.

Quant à savoir s’il y aura des emplois à pourvoir, « on est les propriétaires à s’occuper du dépanneur pour l’instant », a mentionné M. Yan. « Mais c’est prévu qu’on embauche trois employés à venir, plus tard », a conclu le copropriétaire.

En savoir plus sur...