Logement social et coopératif : des confirmations dans Saint-Sauveur | 3 juin 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Édith Vallières

Logement social et coopératif : des confirmations dans Saint-Sauveur

Trois projets de logements abordables déjà prévus et annoncés pour le quartier de Saint-Sauveur se sont vus confirmer jeudi par la Ville de Québec l’octroi d’un financement pour leur construction.

Publicité

Une subvention de 300 000 $ ira ainsi à la Coopérative d’habitation Dorimène, qui inclura, au coin des rues Saint-Luc et Saint-Benoît, 16 logements pour des familles, personnes seules et ménages à faibles ou modestes revenus. Le coût total de ce projet de logements coopératifs s’élève à 4,9 M$. Une petite « ferme urbaine » aquaponique, pour cultiver des produits maraîchers au sous-sol de l’immeuble, et un système géothermique font partie des éléments distinctifs et durables de ce projet qui s’était dévoilé au public en 2020.

La Coopérative Dorimène voit le jour grâce à la création, par des citoyen.ne.s qui y ont investi de leurs poches, de la Fiducie foncière communautaire de Québec. Une telle fiducie acquiert des terrains pour la réalisation de projets de coopératives ou d’organismes à but non lucratif et en demeure le propriétaire, tandis que la coopérative ou l’organisme sera propriétaire de l’immeuble. Ce modèle ainsi que les cibles et caractéristiques durables et innovantes du projet « justifient une aide financière de la Ville pour compléter le montage financier », exprime le maire Régis Labeaume dans le communiqué émis jeudi après-midi.

Coopérative Dorimène, rendu visuel du projet en 2020
Crédit photo: Courtoisie Facebook Boon Architecture

Habitations pour adultes et jeunes vulnérables

Les deux autres projets concernés sont ceux pour lesquels le gouvernement fédéral avait fait le 22 janvier dernier une annonce, en lien avec son Initiative fédérale pour la création rapide de logements (ICRL). Pour l’octroi des subventions en question, la Ville de Québec agit comme bénéficiaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Elle est ainsi chargée de veiller à la conformité des projets quant aux critères de construction, aux délais de réalisation et au respect des exigences de la convention de l’ICRL.

Pour la construction de 15 appartements à l’angle de la rue Montmagny et du boulevard Charest Ouest, l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ) reçoit ainsi une subvention d’un montant de 3 915 000 $. L’immeuble accueillera des adultes vivant avec problématiques de santé mentale et leur offrira des services d’intervention sociale.

Une subvention de 3 231 385 $ à Immeuble Populaire de Québec permettra la rénovation du presbytère Saint-Joseph, au coin des rues Châteauguay et Montmagny, pour y aménager 9 logements. Ceux-ci seront destinés à des jeunes adultes de 18 à 35 ans vivant des difficultés comportementales et sociales.

« Dans le plan 2020-2025 de mise en œuvre de la Vision de l’habitation, la Ville vise la création de 2 600 nouveaux logements sociaux et abordables. Les subventions octroyées à l’Office municipal d’habitation de Québec et à Immeuble Populaire de Québec permettent d’atteindre une partie de cet objectif, au bénéfice des clientèles vulnérables », rappelle dans le communiqué Émilie Villeneuve, membre du comité exécutif responsable du développement social et de l’habitation.