Le presbytère Saint-Joseph converti en logements sociaux | 22 janvier 2021 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Édith Vallières

Le presbytère Saint-Joseph converti en logements sociaux

Le presbytère Saint-Joseph est l’un des deux projets à Québec qui permettront de créer 27 unités de logements sociaux. L’investissement de 7,1 M$ provient d’une entente entre les gouvernements fédéral et provincial, dans le cadre de l’Initiative pour la création rapide de logements. Les 27 unités sont destinées aux personnes ayant des problèmes de santé mentale et aux jeunes adultes. La livraison est prévue pour le printemps 2022.

Publicité

En détail, 12 logements pour les jeunes de 18 à 35 ans seront créés dans le presbytère Saint-Joseph, situé au pied de la côte de la Pente-Douce, à l’angle des rues Montmagny et Châteauguay. À quelques coins de rues de là, sur le boulevard Charest à l’angle de la rue Montmagny, 15 logements seront construits pour accueillir des adultes ayant des problèmes de santé mentale.

« Ce projet nous rappelle Roger Lemelin, l’auteur des Plouffe, qui a habité dans le quartier de (la défunte) l’église Saint-Joseph. Les oeuvres de Jean-Lafrance ont habité pendant des années le presbytère; la mission va pouvoir se poursuivre avec ce projet. C’est une belle histoire sociale. Les jeunes pourront vivre sécuritairement et dans la dignité en basse-ville », a exprimé Jean-Yves Duclos, député de Québec et président du Conseil du Trésor.

Deux partenaires se greffent à ces projets dans le quartier Saint-Sauveur : l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ) et les Immeubles populaires de Québec. Ces derniers gèrent 45 immeubles dans la ville.

Mise à niveau nécessaire

Le maire de Québec, Régis Labeaume, s’est réjoui de cette nouvelle.

« Ça s’inscrit dans notre plan quinquennal 2020-2025, dans lequel nous prévoyons la réalisation de 2600 logements sociaux et abordables. L’habitation représente un socle de l’épanouissement social. (…) Le presbytère Saint-Joseph a besoin d’une mise à niveau. L’enveloppe est belle, mais devra être préservée de manière particulière. Les plans et analyses des projets sont en cours. Les travaux devraient débuter au printemps prochain », a mentionné M. Labeaume.

Le maire de Québec a rappelé l’importance d’accompagner les quelque 200 jeunes qui, chaque année, quittent les centres d’accueil en raison de leur âge. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale va assurer les services nécessaires à cet effet. Quant aux adultes aux prises avec des problématiques de santé mentale qui séjourneront dans le futur immeuble au coin du boulevard Charest et de la rue Montmagny, ils bénéficieront d’un service d’intervention sociale sur place.

Dans la province de Québec, plus de 115 M$ seront investis dans la création de 54 projets de logements. Au total, 1200 unités de logements seront créées dans le cadre de l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) mise en œuvre par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette Initiative s’inscrite dans la Stratégie nationale sur le logement (SNL).

À lire aussi : Quel avenir pour le presbytère des Plouffe (2017)