Fêtes des voisins 2021 : un événement dont vous êtes les héros | 1 juin 2021 | Article par Suzie Genest

Le comité organisateur de la Fête des voisins 2021. De gauche à droite : Juliette Bastide, agente de communications et chargée de projet, Service d'entraide Basse-Ville; Jessica Audet-Delarosbil, conseillère aux communications et au développement, Centre Durocher; Julie Levesque, responsable au soutien des familles, Commun'action 0-5; Pascal Evans, coordonnateur à la programmation, CKIA.

Crédit photo: Suzie Genest

Fêtes des voisins 2021 : un événement dont vous êtes les héros

Forcée à l'annulation en 2020, la Fête des voisins revient dans Saint-Sauveur ce samedi 5 juin 2021. Les organisateurs, qui devaient prévoir toutes les hypothèse sanitaires possibles, ont misé sur une formule rassembleuse dans la distanciation. Quels meilleurs médiums, pour ce faire, que la musique et la radio communautaire?

Publicité

À la barre de l'événement, le Service d'entraide Basse-Ville fait équipe avec le Centre Durocher, Commun'action 0-5 mais aussi CKIA, qui recevra en prestations musicales Margaret Tracteur et Bosko Baker.

De 9 h à 13 h, on profitera, sur toutes les plateformes de la radio communautaire dont son site web, d'une programmation spécialement conçue pour mettre en vedette le quartier et ses gens. Durant la première heure, menée par Dominik Chevalier, on entendra exclusivement les demandes spéciales musicales des citoyen.ne.s de Saint-Sauveur. De 10 h à 11 h, l'émission de David Lemelin et son équipe Dans ma rue, dont la saison se terminait avec le mois de mai, revient exceptionnellement en ondes pour aborder des sujets ancrés dans les rues du quartier. Suivra l'émission L'Avis de quartier de Normand Trudel, dans une formule de deux heures.

Anecdotes sur le quartier et entrevues avec celles et ceux qui y vivent et l'animent ponctueront ces émissions.

« On retrouvera probablement aussi par téléphone des gens qui sont dans un coin du quartier, s'ils veulent nous appeler tels des reporters d'un jour, pour prendre l'ambiance », avance Pascal Evans, coordonnateur à la programmation de CKIA.

Cette fête auditive qu'on pourra emporter avec soi, grâce à l'application mobile de CKIA, rappelle-t-il, peut devenir la trame sonore d'une déambulation à la découverte de décorations festives. Résident.e.s autant que commerçant.e.s sont invité.e.s à enjoliver leur milieu, explique Julie Levesque, responsable au soutien des familles à Commun'action 0-5.

« On invite les gens à décorer leurs fenêtres, leur balcon, leur milieu de vie, soit avec des bricolages recyclés, des décorations de Noël ou autre. Et on va faire une chasse aux trésors à la craie, la veille de l'événement avec les gens. Les gens vont pouvoir dessiner les trottoirs du quartier. »

« On invite les gens à poster des photos de leurs décorations et dessins sur la page de l'événement, en indiquant c'est où, la rue sur laquelle ils sont. Comme ça, les gens qui vont se promener pourront aller voir », ajoute Juliette Bastide, agente de communications et chargée de projet au Service d'entraide Basse-Ville.

Margaret Tracteur
Margaret Tracteur
Crédit photo: Gracieuseté

Poursuivre la Fête

À la fin des émissions à 13 h, celles et ceux qui écouteront la radio à la maison pourront à leur tour sortir prendre l'air et découvrir ces trésors. Les organisateurs invitent promeneuses et promeneurs à allonger la jambe jusqu'au quartier voisin pour visiter le Grand partage de semis de Verdir Saint-Roch au jardin de La Nef.

Jacob Roberge
Crédit photo: Jacob Roberge

Clou du spectacle, le populaire Jacob Roberge, découvert grâce à Star Académie, offrira à 19 h une prestation en Facebook live conçue pour son public du quartier Saint-Sauveur. « Il va prendre les demandes spéciales », précise Jessica Audet-Delarosbil, conseillère aux communications et au développement au Centre Durocher.

La Fêtes des voisins réserve aussi une surprise au quartier un peu plus tard cet été. Une exposition du photographe local Guillaume D. Cyr, faite d'images prises dans Saint-Sauveur, prendra place en août sur le parvis de l'église Saint-Malo, grâce au partenariat d'Action Culture Saint-Sauveur. À suivre...

« Un petite baume » pour les citoyens

En prévision du grand jour, on peut mettre sa touche à la programmation en partageant mots ou phrases d'amour pour le quartier. Une ligne téléphonique de CKIA demeure ouverte jusqu'au 4 juin à minuit pour recevoir ces messages au 418 529-9026 poste 9. À ceux qui critiquent la formule, il faut rappeler qu'au moment de décider si l'événement aurait lieu, on ignorait où en seraient les décrets du gouvernement le 5 juin.

« Au début, on se demandait : est-ce qu'on l'organise ou on ne l'organise pas? On a décidé d'aller quand même de l'avant parce qu'on veut sortir de la pandémie, et donner un petit baume aux citoyens », explique Jessica Audet Delarosbil.

« Les gens comprennent bien que c'est pour eux qu'on fait la Fête. S'ils laissent un message sur la boîte vocale, s'ils se l'approprient en faisant des demandes spéciales, ça va leur ressembler », ajoute Juliette Bastide.

La Fête des voisins réinventée compte sur les coups de main du Patro Laval, de la Joujouthèque Basse-Ville, des Habitations Vivre Chez Soi, de La Bécane, de l'Arche l'étoile. L'agente de liaison de la Concertation Saint-Sauveur Céline Henrioux ainsi qu'une citoyenne, Élise Drolet-Turcotte, y mettent aussi de l'huile de coude.

On en trouve tous les détails de la programmation et le lien vers l'événement Facebook sur Monsaintsauveur, partenaire de diffusion.

En savoir plus sur...