Église Sainte-Angèle-de-Saint-Malo : rumeurs de fermeture non fondées | 15 juillet 2021 | Article par Julie Rheaume

Vue de l'église Sainte-Angèle de Saint-Malo en 2015

Crédit photo: Gracieuseté Éric Châteauvert - Paroisse Sainte-Marie-de-l'Incarnation

Église Sainte-Angèle-de-Saint-Malo : rumeurs de fermeture non fondées

À la suite de certaines rumeurs ou inquiétudes qui circulent au sujet d'une possible fermeture de l'église Sainte-Angèle-de-Saint-Malo, dans le quartier Saint-Sauveur, le diocèse de Québec a tenu à se faire rassurant. Ces rumeurs sont non fondées.

Publicité

Sur les réseaux sociaux et des groupes de quartier, des usagers évoquaient la possible fermeture de l’église située sur la rue Marie-de-l'Incarnation, ainsi qu'une éventuelle reconversion du bâtiment à des fins autres que religieuses ou spirituelles.

« Mes collègues au diocèse confirment que les rumeurs concernant cette église sont non fondées », a indiqué Valérie Roberge-Dion, directrice des communications et attachée de presse de l'archevêque, Église catholique de Québec.

« À notre niveau, nous n'avons aucun projet de demande de fermeture au culte, né par la suite de projet de vente ou de nouvel usage. Et la paroisse n'a pas refait de Plan directeur immobilier récemment, pour réfléchir à l'avenir de ses bâtiments », ajoute Mme Roberge-Dion.

Le curé de la paroisse Sainte-Marie-de-l'Incarnation, Michel Drouin, n'avait pas eu vent des rumeurs. Le conseil de Fabrique n'a pas eu de discussions à ce sujet, a-t-il indiqué par courriel le 15 juillet.

Rappelons que depuis janvier 2019, les paroisses de Saint-Sauveur, Notre-Dame-de-Saint-Roch, Sainte-Angèle-de-Saint-Malo et Notre-Dame-de-Vanier ont fusionné pour former Sainte-Marie-de-l'Incarnation.

Un peu d'histoire

« L'église Sainte-Angèle-de-Saint-Malo est construite en 1898-1899 et son décor intérieur ainsi que son clocher sont complétés en 1909-1910. Il s'agit d'une importante paroisse du quartier ouvrier de Saint-Sauveur », indique la Ville de Québec, sur son site web.

« L'église est l’œuvre de Georges-Émile Tanguay et de René-P. LeMay, architectes qui ont marqué le paysage de Québec. D'inspiration néo-médiévale française, elle est caractérisée par un vocabulaire architectural sobre et une composition aux proportions équilibrées. L'extérieur est en brique et en cuivre tandis que l'architecture intérieure de l'église est imposante bien que dépouillée. »

« L'église Sainte-Angèle-de-Saint-Malo possède une bonne authenticité à l'extérieur. Toutefois, certains éléments intérieurs, dont le décor peint de Nincheri et Monty, ont malheureusement disparu lors de rénovations », selon la municipalité.

L'église possède un emplacement stratégique et une présence structurante dans le quartier. Le site religieux comprend un presbytère (1950) ainsi que des arbres matures.

En savoir plus sur...