Des souvenirs de la rue Bouffard | 22 août 2021 | Article par Carole Beausoleil

Garçon sur la galerie du 135, rue Bouffard, juillet 1943.

Crédit photo: Michel Beaulieu (archives familiales)

Des souvenirs de la rue Bouffard

Sur la galerie du deuxième étage de l’immeuble à logements du 135, rue Bouffard, un petit garçon est fier de couper son gâteau de fête, en juillet 1943. À gauche, sur la photo, s'allonge une clôture blanche suivie d’un bâtiment à toiture en pente à deux pans.

Publicité
Petit garçon avec sa chatte grise dans un escalier, rue Bouffard, 1943.
Petit garçon avec sa chatte grise dans un escalier, rue Bouffard, 1943

Assis dans le contour des marches de l’escalier en métal, dans un design des années quarante, le gamin est ravi de nous présenter sa chatte grise : « En liberté, elle attendait patiemment l’enfant dès son retour de l’école », m’a raconté ma marraine.

À la mémoire de Mgr Bouffard

La rue Bouffard, qui portait le nom de rue des Saints-Anges, a été renommée en avril 1917 en l’honneur de Mgr Joseph Herménégilde Bouffard, deuxième curé de la paroisse de Sainte-Angèle-de-Saint-Malo, de 1900 à sa mort en 1934 1. Il donne son essor à la paroisse en mettant « en place des loisirs, s’implique dans diverses organisations et contribue à dynamiser le milieu », mentionne le panneau d’affichage près des portes avant de l’église 2.

La Maison Notre-Dame-de-la-Providence (Providence Saint-Malo)

Jeune couple près de La Providence Saint-Malo, 1943.
Sœur aînée du gamin à côté de son amoureux. La Providence Saint-Malo à gauche, 1943.
Crédit photo: Michel Beaulieu (archives familiales)

Sur la galerie, une autre photo montre la sœur aînée du jeune garçon qui pose à côté de son amoureux, où s’élève à gauche la Providence Saint Malo. 3  Il y a là l’école, la résidence des sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie (sœurs de la Providence) ainsi qu’un clocheton, une haute cheminée circulaire et une clôture. Ce bâtiment a été converti en immeuble à logements en 1981 (Coopérative d’Habitation La Providence).

Les trois sœurs aînées du gamin discutent en bas de chez elles. Une photo les immortalise, « où se dressaient trois superbes peupliers matures en bordure du trottoir dans les années soixante, en face de la maison d’à côté, direction de la Providence », se rappelle l’auteure.

Les sœurs du gamin, ma mère à droite, rue Bouffard, 1943.
Crédit photo: Michel Beaulieu (archives familiales)

L’annuaire municipal de 1943 4 indique que la rue part du 65, Saint-Bernard et se termine à la remise des chars du Québec Railway, Saint-Malo, quartier Saint-Sauveur (aujourd’hui, un immeuble allongé d’appartements). Le Dispensaire de la Goutte de lait, géré par les Révérences sœurs de la Providence, ainsi que deux résidences familiales occupent l’espace, d’un côté de rue, de Saint-Bernard à des Oblats.

Le départage de la rue Bouffard

La rue Bouffard, août 2021.

Depuis quelques années, un bâtiment à auvent rouge, contigu à l’édifice patrimonial de la Salle paroissiale de Saint-Malo (devenu le Centre récréatif Mgr Bouffard), a été construit, départageant ainsi la rue Bouffard. Un panneau d’affichage de la Ville indique que « L'offre et la gestion des activités de loisirs et de vie communautaire sont sous la responsabilité du Centre Durocher inc. ».

La rue Bouffard, décembre 1967. Provient d'un négatif. « Il s'agit d'une carte postale représentant la rue Bouffard à la hauteur de la rue Saint-Bonaventure dans le quartier St-Sauveur en hiver. On aperçoit l'un des côtés de l'Église Saint-Malo ». (Description des Archives de la ville de Québec)

Auparavant, la rue s’y poursuivait, de Raoul-Jobin – autrefois Sainte-Thérèse, la rue du Carnaval – jusqu’à Aqueduc, montrée sur la photo tirée des Archives de la Ville.

« C’était une rue bordée de très grands arbres sur laquelle les jeunes garçons du collège Saint-Malo (4e à 7e année) prenaient leurs récréations. Toutes les classes se partageaient la rue et y jouaient au ballon prisonnier du temps où j’y étais, entre 1965 et 1969 », me raconte mon cousin.

Des entreprises sur Bouffard

Du côté affaires, ayant pignon sur rue en 1943, l’annuaire indique de l’autre côté de l’église : «  Beaulieu Mme veuve Lauréat, restaurant et bonbons, ainsi que Bourdages John, barbier et résidence ». Présent dans le quartier depuis 1953, Blouin Roch Service de freins et embrayages inc. a quitté récemment. Quinzhee Architecture est devenu propriétaire des lieux depuis janvier dernier. Aussi en activité, Métal Gilles Allard et Fils inc. (MGA inc.), spécialiste en métal ornemental depuis 1975.

En définitive, avec les bébés conduits à la Goutte de lait 5, les enfants entrant à la Providence par la rue Bouffard et les garçons jouant dans la rue à la récréation, entre la Salle paroissiale et le collège Saint-Malo, l’on peut dire assurément que la rue Bouffard porte le souvenir d’une rue très fréquentée, animée et enjouée.

Références :

1 Répertoire des toponymes de la Ville de Québec.

2 Panneau d'affichage. Entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications. Juin 2018. Photos sur ce panneau : Daniel Abel. Source : Centre d'animation François-De Laval.

3 Naître et grandir à Québec. 1850-1950. Maison Notre-Dame-de-la-Providence (Providence St-Malo) (10/11/1902-1975).

4 Annuaire Marcotte.

5 Fortier, D. (1992). Les « gouttes de lait » à Québec 1905-1970. Cap-aux-Diamants, no 28, p. 52-55.