ARICO s’assoit dans Saint-Sauveur | 11 août 2021 | Article par Suzie Genest

De gauche à droite : Emmanuel Labbé, Lisanne Champagne et Louis-Philip Boivin, copropriétaires de ARICO.

ARICO s’assoit dans Saint-Sauveur

La jeune entreprise de fauteuils poires (ou « bean bags ») ARICO a désormais pignon sur rue dans Saint-Sauveur. Depuis environ deux semaines, on peut se rendre dans la salle de montre de son magasin entrepôt au 1285, rue des Ardennes.

Publicité

Pour l'entreprise née en 2019, ce lieu permanent couronne une année de croissance importante. Le contexte de la pandémie a ravivé l’attrait pour les produits locaux. Il a sans doute motivé bien des gens à investir dans l’aménagement intérieur. Une conjoncture favorable pour les bean bags.

« On a commencé dans le sous-sol de notre ancienne boutique [L’Inventaire] et on a connu une forte ascension. On a eu la chance d’avoir un espace éphémère aux Galeries de la Capitale; on avait une partie pour la vente et une partie entrepôt. On était à la recherche d’un lieu permanent, mais c’était difficile à cause de la situation sanitaire. Mais avec nos deux lieux, on a été capables de produire en attendant », raconte Louis-Philip Boivin en entrevue téléphone le 11 août.

C’est avec Lisanne Champagne et Emmanuel Labbé, ses comparses de l’Inventaire, qu’il s’est lancé dans l’aventure ARICO.

« Faits ici »

Les fauteuils ARICO contiennent des billes de polystyrène de haute densité de 5mm PSE 100 % recyclables, peut-on lire sur le site de ARICO. Un filet interne retient les billes, pour la sécurité des enfants. Des matériaux neufs composent l’extérieur, en polyester 680 deniers.

Avant d'avoir un lieu permanent, le trio de copropriétaires sous-traitait une partie de la production. Maintenant, ses produits sont « faits ici », dans son local de la rue Ardennes. L’équipe de ARICO compte maintenant neuf personnes. Il y a trois couturières, deux personnes aux ventes et quatre autres à la production, énumère M. Boivin.

On retrouvait jusqu’à tout récemment les beans bags ARICO sur la rue Saint-Joseph, dans Saint-Roch, à la boutique L’Inventaire. Depuis sa fermeture, à la fin juillet, le trio d’entrepreneurs vend principalement en ligne. Il compte également sur des partenaires et des représentants pour assurer la présence de ses produits hors du web. Ceux-ci se retrouvent aussi dans une vitrine dans le quartier DIX30 à Brossard.

Les trois copropriétaires recherchent activement de nouveaux points de vente pour la suite de leur aventure entrepreneuriale.

Pas qu’un pouf

Sous des allures simples et design, les fauteuils poires ARICO ont quelques tours dans leur sac. Déclinés en formats adulte, cadet et junior, ils ont été adoptés par des milieux professionnels aussi bien que scolaires, notamment. On les achète aussi pour la maison, ou pour le télétravail.

Les bean bags ARICO se retrouvent dans des espaces de création, de réunion ou de repos d’entreprises du design et du numérique, mais aussi dans des coins lecture ou jeux.

Des parents et thérapeutes s’en servent même en contexte thérapeutique, lors d’activités de développement de la conscience du corps, de la concentration et de l’attention. Ils sont notamment utilisés avec des personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme ou du traitement sensoriel.

« J’ai eu des discussions avec Autisme Québec dans le passé. On m’a dit que le fait de les déposer dans les bean bags, ça les met en confiance, ça a un effet réconfortant », mentionne M. Boivin.

 

En savoir plus sur...