Du Moulin à l’escalier Lépine – #NaPoMo 2020 | 11 mai 2020 | Article par Monsaintsauveur

Crédit photo: Georges Sheehy

Du Moulin à l’escalier Lépine – #NaPoMo 2020

Lancé en 1996 par l’Academy of American Poets, le National Poetry Month (NaPoMo) célèbre chaque année la place des poètes et la valeur de la poésie dans nos cultures. Des millions de lecteurs, étudiants, enseignants, organisateurs d’événements littéraires, éditeurs, libraires partout dans le monde le soulignent, dans différentes langues. Alix Paré Vallerand, poète du quartier Saint-Sauveur, s’est prêtée sur Facebook au défi #NaPoMo, qui consistait à écrire et partager un poème par jour, du 1er au 30 avril.

Quelques-uns de ses textes évoquent les quartiers Saint-Sauveur et Saint-Roch, dont ceux-ci.

LE MOULIN

tu passes devant le Moulin à tous les jours tu le vois
changer d’heure en heure de jour comme de nuit
tu as la certitude que la chaux du moulin
comme la neige de Monet
n’est jamais tout à fait blanche
sa cellulite merveilleuse
sous le soleil de midi
un bout de Méditerranée
la Grèce basse-ville PQ
et cette neige qui s’accumule probablement la dernière à fondre en basse-ville
un parc avec rien de particulier une balançoire une table à pique-nique
et cette butte qui se dévale à la luge par jour de tempêtes
odeur non saline
aux effluves de tabac de la Rothmans Benson & Edges
qui par beau temps se rendent jusqu’ici.

* * *

[SANS TITRE]

nous sommes le nouvel Auberivière
aux cartons dans les fenêtres
nos fictions comme un chantier suspendu
(grues arrêtées pièces vides)
où subsistent ces conversations vulgaires
pleine de sacres et de sueur
nos corps s’abandonnent
sur la balustrade en fer forgé de l’escalier Lépine
nous rêvons de croiser nos ami-es
nous organiser une fête
aux frontières de la ville
les flasques seraient pleines
les sourires en Mae West
pour se toucher du regard
our body is lava
jusqu’à ce qu’il s’enflamme
disparaisse
derrière les bretelles de l’autoroute
Dufferin-Montmorency
boule orange comme dans les films
là ici sur la ville
tout nous serait adressé
une annonciation sans théologie

Alix Paré Vallerand 

Visiter le site du National Poetry Month.