Une médiatrice culturelle et 15 projets pour Action culture Saint-Sauveur | 4 mars 2020 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: CCCQSS

Une médiatrice culturelle et 15 projets pour Action culture Saint-Sauveur

Le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) vient de recevoir 180 000$ des Alliances pour la solidarité de la région de la Capitale-Nationale afin de mener une initiative de médiation culturelle pour 2020-2022.

Publicité

Le CCCQSS collabore avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale et le Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches dans cette initiative visant à développer 15 projets et un réseau de médiation culturelle pour favoriser l’accès à la culture dans le quartier Saint-Sauveur. Ces projets vont inviter les clientèles à prendre part aux différentes étapes du processus créatif, c’est-à-dire dans l’idéation, la production, la communication et la réalisation.

Quinze projets à développer

Hélène Pélissier
Crédit photo: Gracieuseté

Hélène Pélissier, ayant notamment oeuvré à PECH-Sherpa et à Verdir Saint-Roch, a été embauchée comme médiatrice culturelle et communautaire. Elle aura pour rôle de coordonner entre autres les 15 projets avec les organismes du milieu.

« D’ici la fin de l’année, trois projets devront être réalisés. On en mettra six sur pied l’an prochain, et ce sera la même chose pour 2022. Tout est à construire. On doit aller voir les organismes, on n’en a pas sélectionné encore », souligne en entrevue Éric Martin, animateur-coordonnateur au CCCQSS.

Maison de la culture inexistante

« Si notre projet a fonctionné pour que nous puissions obtenir les fonds, c’est bien parce qu’il y a un manque d’accès à la culture et à un manque d’infrastructure dans le quartier », évalue M. Martin.

Alors que le CCCQSS revendiquait en 2016 une maison de la culture à même le Centre Durocher, celui-ci a été démoli pour faire place aux Habitations Durocher. Une bibliothèque est venue se greffer à l’immeuble à logements, mais le quartier Saint-Sauveur est toujours dépourvu de lieu de diffusion culturelle. En 2016, la Ville de Québec avait avancé qu’une vocation culturelle cohabiterait avec le lieu de culte à l’église Saint-Sauveur.

« Ça ne fonctionne plus à l’église Saint-Sauveur. Mais il y aurait d’autres lieux de diffusion possibles à considérer, comme le presbytère de l’église Saint-Joseph », a évoqué Éric Martin.

Les 180 000 $ accordés pour la médiation culturelle permettent de poursuivre le travail amorcé en 2018, lors du Forum sur l’accessibilité à la culture dans le quartier Saint-Sauveur. Cette même année, Action culture Saint-Sauveur et un plan d’action ont vu le jour. Le comité exécutif d’Action culture Saint-Sauveur  tiendra une assemblée annuelle en juin prochain.

À lire aussi : Pauvreté et exclusion sociale : 1,2 M$ à 20 organismes de Québec

En savoir plus sur...