Les travaux bientôt terminés au Carrefour des enfants de Saint-Malo | 3 novembre 2020 | Article par Julie Rheaume

Le Carrefour des enfants de Saint-Malo (bâtiment du centre) lors des travaux, le 3 novembre 2020.

Crédit photo: Julie Rheaume

Les travaux bientôt terminés au Carrefour des enfants de Saint-Malo

Les travaux entamés au bâtiment qui abrite le Carrefour des enfants de Saint-Malo, dans Saint-Sauveur, devraient être terminés au début de décembre. Les locaux seront ainsi mieux adaptés pour les jeunes qui fréquentent la ressource communautaire. Plus de 300 000$ auront été investis afin de leur donner une cure de jeunesse.

Publicité

La bâtisse du 262 Marie-de-l’Incarnation a été construite au début du 20e siècle. Elle était composée de plusieurs petites pièces. « Il était facile de perdre les enfants dans les racoins », lance la directrice Geneviève Sirois à la blague. On a donc agrandi les espaces et une salle. La cuisine est maintenant plus fonctionnelle et des vestiaires, « qui manquaient », ont été aménagés, raconte-t-elle. Les travaux seront terminés dans quelques semaines.

Entre 300 000$ et 325 000$ auront été investis pour ces rénovations. La majeure partie des fonds provient d’un programme du ministère de l’Éducation. D’autres partenaires, comme les caisses Desjardins, ont aussi contribué au projet.

En 2021, la cour extérieure de la ressource sera aussi réaménagée.

Les travaux ont officiellement débuté la semaine du 3 août 2020. En décembre 2019, Monsaintsauveur avait fait état des futures rénovations.

L’organisme, qui a déjà célébré ses 20 ans d’existence, va fêter ses 20 ans d’ouverture en janvier 2021. « Ça va bouger », promet Geneviève Sirois.

Poursuite des services

Alors que le bâtiment principal subit des travaux, les activités se poursuivent au Centre Durocher, situé tout près, et au point de service du HLM Place de la Rive, au 14 Marie-de-l’Incarnation. Cette antenne a officiellement ouvert ses portes en 2005.

Actuellement, le Carrefour des enfants de Saint-Malo accueille environ 55 enfants de 5 à 12 ans, indique Geneviève Sirois. Plus de 60 % sont issus de la diversité culturelle. Les jeunes fréquentent présentement la ressource deux fois par semaine. Soutien à la réussite scolaire, activités plus ludiques ou en lien avec les habiletés sociales et les saines habitudes de vie sont notamment au menu. La clientèle est issue du secteur scolaire régulier et provient principalement de l’école voisine Saint-Malo.

Mme Sirois espère éventuellement ajouter des services à l’offre du Carrefour des enfants de Saint-Malo, entre autres.

Compte-t-elle éventuellement étendre les services ailleurs dans Saint-Sauveur ou d’autres quartiers centraux? La ressource concentre ses efforts sur le secteur Saint-Malo. « On ne veut pas jouer dans la cour » d’organismes d’autres quartiers, répond Geneviève  Sirois.

Geneviève Sirois, directrice du Carrefour des enfants de Saint-Malo.
Crédit photo: Véronique Demers

En savoir plus sur...