Fenris : les jeux en duel, c’est pas de la tarte! | 8 décembre 2020 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Courtoisie

Fenris : les jeux en duel, c’est pas de la tarte!

En cette année pandémique, on a bien besoin de se changer les idées. Et bien que ça ne soit pas un besoin essentiel comme boire et manger, les jeux de war gaming ont la cote. Tant et si bien que deux jeunes professionnels ont décidé d’ouvrir Fenris, une boutique spécialisée en jeux de duel, au 404, avenue des Oblats.

« Mon associé Gabriel Biron (de Winston Studio) qui joue à ces jeux-là par passion a commencé à vendre et à racheter des figurines en ligne. Il a constaté un besoin grandissant. On a donc ouvert la boutique ensemble. De mon côté, je suis un peu nouvelle dans ce monde-là. Il y a le côté ludique, mais aussi artistique. Il y a une créativité sans limite qui peut nous animer dans la création des terrains, que ce soir la texture, les montagnes, les prairies, les couleurs des personnages. Il y a une grande variation de thématiques », soutient Ann-Catherine Morin, cofondatrice de la boutique Fenris.

Les deux associés occupent la moitié de l’ancien local du Royaume de la tarte. « Au début, il y avait deux adresses, mais le Royaume de la tarte a fusionné et occupé les deux espaces. Le proprio a décidé de refaire deux adresses », précise Mme Morin. Pour l’instant, c’est le jeu Warhammer qui est mis de l’avant. Mais d’autres jeux comme Donjons et Dragons et Star Wars devraient bientôt arriver en boutique.

« Une communauté trippante » dans Saint-Sauveur

Pourquoi une jeune professionnelle de la rive-sud et son associé de Limoilou ont-ils choisi Saint-Sauveur? « Le quartier est jeune, vivant, et il y a une communauté trippante pour les jeux de figurines. On voulait être au centre de l’action! », explique Ann-Catherine Morin.

Outre les jeux de duel qu’ils mettent de l’avant, Gabriel Biron et Ann-Catherine Morin proposent aussi des accessoires de décors, comme des plumes, de faux petits arbres, et des gammes de peintures avec divers finis.

« On a décidé de se spécialiser dans la peinture. Mais avec les accessoires qu’on offre, les joueurs pourront créer, par exemple, une thématique techno, un monde désertique ou autre. Tout est possible! On fait affaire pour l’instant avec les États-Unis, mais on a fait des approches avec des entreprises québécoises pour obtenir des éléments terrains », soutient la commerçante.

Publicité

Elle ajoute par ailleurs que la version française du site web de la Boutique Fenris devrait être disponible prochainement.

En savoir plus sur...