2019 : rétrospective des chantiers et projets immobiliers | 5 janvier 2020 | Article par Jean Cazes

Le Saint-Sö. 1er janvier 2020.

Crédit photo: Jean Cazes

2019 : rétrospective des chantiers et projets immobiliers

L’effervescence économique actuelle se caractérise, dans Saint-Roch et Limoilou, par des chantiers majeurs de types résidentiel, commercial ou institutionnel. Mais du côté de Saint-Sauveur, ce phénomène se manifeste plutôt par une multiplication de projets de rénovation ou de construction de petits immeubles résidentiels.

Parce qu’ils ont tout de même une certaine envergure, nous avons retenu quatre projets résidentiels ou mixtes qui ont vu le jour en 2019, ou le verront possiblement cette année.

Deux édifices, 110 logements

Chez Bayard. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Chez Bayard – Des projets de moins de dix unités, Construction SR en a fait une spécialité dans les quartiers centraux. Depuis peu, le promoteur en pilote néanmoins de plus importants, à l’exemple de Chez Bayard. C’est en juin dernier que les premiers locataires de l’immeuble de 20 unités avec espace commercial ont pris possession de leur logement sur le site de l’ancien Poulet Frit Kentucky, à l’angle du boulevard Charest Ouest et de la rue Bayard. Œuvre de l’architecte maison Guillaume Fafard, ce projet avait été accueilli très favorablement en mars 2018 par les citoyens invités à sa présentation publique.

Le Saint-Sö. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Le Saint-Sô – Entamée en février dernier, la construction de l’incontournable édifice de 90 logements progresse sur quatre étages au coin des rues Saint-Vallier Ouest et Bigaouette. Présenté officiellement lors de l’événement Saint-Sauveur en fête, le Saint-Sô, projet de L’Intendant dessiné par Parka Architecture & Design, est le plus important du genre à voir le jour dans le quartier depuis le Kaméléon. Destiné surtout à des jeunes familles de professionnels, des organismes et des résidents du quartier citoyens en ont fait en quelque sorte un symbole de gentrification, comme l’a rappelé notre collègue Véronique Demers dans son bilan de 2019 sur Monsaintsauveur .

Deux autres chantiers à surveiller en 2020

Site du projet sur la rue de l’Aqueduc. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Maisons de ville sur la rue de l’Aqueduc – Dans sa prévente mise en ligne en octobre dernier, Blanc & Noir Immobilier évoque un immeuble de 11 maisons de ville. Peu de détails ont toutefois filtré dans cette annonce. La réalisation d’un tel ensemble mettrait en valeur le terrain depuis longtemps en friche à l’intersection des rues Châteauguay et de l’Aqueduc, cette artère majeure du quartier ayant fait l’objet en 2018 d’un travail de requalification urbaine par des étudiants de l’école d’architecture de l’Université Laval.

Site du projet Le Charles. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Le Charles – Enfin, sur la rue Gamelin non loin du cimetière Saint-Charles, cet autre immeuble qu’a planifié Construction SR rendra en principe disponible, à l’été 2020 dans le secteur Saint-Malo, 12 nouveaux logements locatifs incluant quatre grandes unités sur deux étages.