Le Saint-Sô : première pelletée de terre imminente | 8 janvier 2019 | Article par Jean Cazes

Le site du futur Saint-Sô, décontaminé après le départ, le 31 août dernier, de DYL Auto. 12 novembre 2018.

Crédit photo: Jean Cazes

Le Saint-Sô : première pelletée de terre imminente

Un immeuble de 90 unités de logements sera construit au cours de l’année qui débute, à l’intersection Saint-Vallier Ouest et Bigaouette, sur le site de l’ancien concessionnaire DYL Auto, où la récente démolition avait suscité les questions des lecteurs.

Instigué par les investisseurs de la société en commandite 508, Saint-Vallier, le Saint-Sô sera le plus imposant édifice du genre à voir le jour à Saint-Sauveur depuis le Kaméléon, livré en février 2017. Cette fois, l’édifice prendra forme le long de la principale artère commerciale du quartier.

L’Intendant gérera la construction des 90 unités locatives du Saint-Sô. L’immeuble avec ascenseur répondra aux attentes de professionnels et de jeunes familles qui souhaitent s’installer dans le quartier, souligne Léonie Lemay, directrice du projet. Elle préfère pour l’instant ne dévoiler que quelques informations.

« Le Saint-Sô comprendra quatre étages, en incluant le rez-de-chaussée qui abritera un commerce de proximité. »

Au portfolio de L’Intendant à ce jour, on retrouve de nombreux projets d’immeubles et complexes immobiliers commerciaux en périphérie de la ville et au-delà, de même que des établissements hôteliers et scolaires.

Le Saint-Sô sera officiellement dévoilé à la fin février, soit au moment de la première pelletée de terre, et sa livraison est prévue pour avril 2020. Le projet porte la signature de Parka Architecture & design, qui a notamment dessiné Le Christophe, également dans le quartier Saint-Sauveur, ainsi que le décor des restaurants ARVI à Limoilou et London Jack dans Saint-Roch.