La rue Victoria dans la mire du verdissement | 5 juillet 2019 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

La rue Victoria dans la mire du verdissement

De concert avec le conseil de quartier Saint-Sauveur et le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), Verdir Saint-Sauveur compte soumettre à l’administration Labeaume un projet-pilote sur la rue Victoria, où diverses interventions de verdissement seraient réalisées.

Le soir du 2 juillet, une quinzaine de citoyens ont participé, au local du CCCQSS, à l’atelier de réflexion « Verdir les rues de Saint-Sauveur » suivi d’une marche le long de la rue Victoria, afin de mieux visualiser les actions à poser.

La réflexion sur le verdissement de la rue Victoria s’est poursuivie sur le terrain.
Crédit photo: Véronique Demers

« Le projet reste à confirmer, mais on a eu un consensus (avec les divers groupes) concernant la rue Victoria. On espère remettre les conclusions de notre réflexion à la fin de l’été. Il est possible aussi qu’on organise un autre atelier », a évoqué Guillaume Béliveau-Côté, membre de Verdir Saint-Sauveur et responsable de l’atelier. Les idées de verdissement et le projet sur la rue Victoria s’inscrivent dans la foulée du Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur.

Îlots de chaleur

Que ce soit par la plantation d’arbres, de plantes grimpantes le long d’édifice publics ou l’installation de fosse de plantations, Verdir Saint-Sauveur étudie tous les moyens possibles pour réduire les îlots de chaleur, quitte à mettre en place des incitatifs dédiés aux propriétaires, pour qu’ils augmentent le taux de verdure dans leur propre cour.

« Dans le quartier, le taux de canopée est de 13 %. Le pourcentage des îlots de chaleur s’élève à 66 %. Et on compte 5 % d’espaces verts, contrairement à Sillery, où ce taux monte à 13 %. […] On a ciblé la rue Victoria pour le moment, mais on veut bien sûr aller au-delà de ce projet. On souhaite réaliser un projet rassembleur en verdissant l’ensemble du territoire qui comprend 300 intersections », souligne M. Béliveau-Côté.

Rappelons que Verdir Saint-Sauveur – un comité mis sur pied à l’automne 2018 – a pour objectif d’améliorer la qualité de vie de la population, que ce soit par la plantation d’arbres ou le verdissement de rue, mais également de sensibiliser les citoyens sur les bienfaits du verdissement.

À lire aussi :

Le Plan de mobilité durable de quartier se met en oeuvre officiellement