La rue Saint-Vallier Ouest plus verte dès 2020 | 22 octobre 2019 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Jean Cazes

La rue Saint-Vallier Ouest plus verte dès 2020

L’administration Labeaume procédera au réaménagement de la rue Saint-Vallier Ouest. Sa transformation en rue verte et conviviale débutera dès 2020, avec le début des travaux de l’Oasis Saint-Vallier, à l’intersection des rues Saint-Vallier Ouest et Bagot. Les interventions sur l’artère commerciale seront concentrées entre la rue Marie-de-l’Incarnation et le boulevard Charest Ouest.

« Les gens s’orientent de plus en plus vers Saint-Sauveur, le nouveau quartier latin. On est dus pour une mise à niveau. On veut offrir des espaces plus verts et plus agréables, et faciliter les déplacements pour tout type de transport. On prévoit faire un stationnement étagé (stationnement Carillon) à côté du Pignon Bleu, avec un revêtement extérieur attrayant, comme il s’est fait à Place Sainte-Foy », a mentionné le maire de Québec, Régis Labeaume.

Le concept retenu pour l’Oasis Saint-Vallier sera présenté en novembre prochain.
Crédit photo: Jean Cazes

Questionnée sur le coût total du projet, la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard, a indiqué qu’il était trop tôt pour l’instant. La responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme a plutôt souligné l’atelier de discussion avec les citoyens sur les projets de verdissement, qui aura lieu le mardi 26 novembre au Centre communautaire Édouard-Lavergne.

Indice de canopée à augmenter

Plus tôt en octobre, la Ville de Québec, Nature Québec, le Conseil de quartier Saint-Sauveur et des architectes se sont réunis pour discuter des possibilités de verdissement et de réaménagement sur Saint-Vallier Ouest. « En 2015, la canopée dans Saint-Sauveur était à 13 %; l’objectif est de l’augmenter à 15 % en 2025. On souhaite une justice environnementale, quand on sait que la canopée est à 22 % dans Montcalm », a souligné Guillaume Béliveau-Côté, du comité Verdir Saint-Sauveur.

Récemment, l’endémie de l’agrile du frêne a atteint un niveau épidémique dans le quartier Saint-Sauveur, forçant l’abattage de nombreux arbres. Le conseiller de Saint-Roch—Saint-Sauveur, Pierre-Luc Lachance, a assuré que les citoyens bénéficieront de nouveaux espaces verts et que la Ville de Québec redoublera d’ardeur pour planter de nouveaux arbres. M. Lachance a ajouté aussi que le terrain à l’entrée de la rue Saint-Vallier Ouest au coin du boulevard Charest, en face de la taverne Jos Dion, appartient en partie à la Ville et au propriétaire de Jos Dion. « On envisage d’y réaliser un îlot de fraîcheur », a-t-il précisé.

À deux pas, à l’espace Kaméléon, le maire de Québec a commenté les deux accidents survenus plus tôt cet été de « méchante malchance ». Quant au réaménagement envisagé, M. Labeaume a dit que la Ville allait y réfléchir. « On travaille à mettre en place une solution permanente pour remplacer les jersey de béton. Ce sera peut-être des bollards de béton », a évoqué Mme Savard.

Un plus pour les commerçants

« On était impatients qu’il se passe des choses dans le quartier. Le stationnement étagé envisagé comblera un manque de stationnements, ce qui devrait augmenter l’attractivité du quartier, surtout pour les gens de l’extérieur qui viennent. On est très contents aussi des consultations à venir », a exprimé Marylou Boulianne, directrice générale de la SDC Saint-Sauveur.

Quelques lieux touchés par la rue conviviale

  • Entrée Saint-Vallier, angle Charest
  • Place Kaméléon
  • Parc Durocher
  • Stationnement Carillon
  • Espace St-So

À venir:

  • 26 novembre à 19h: atelier de discussion sur les projets de verdissement au Centre communautaire Édouard-Lavergne.
  • Consultations en 2020 pour discuter de l’aménagement de la rue conviviale

En savoir plus sur...