Un investissement « presque inespéré » pour des écoles de la capitale | 9 juillet 2019 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: J'aime Cardi

Un investissement « presque inespéré » pour des écoles de la capitale

Prenant la parole pour son collègue Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et responsable de la région de la Capitale-Nationale Geneviève Guilbault a annoncé ce matin un investissement dans 128 projets d’agrandissement et de construction d’écoles à l’échelle provinciale. Quatre établissements dans la région en bénéficieront, dont l’école secondaire Cardinal-Roy.

« C’est presque inespéré », a commenté à l’issue de cette annonce la directrice de l’école secondaire, Élizabeth Fortin, interrogée par Monsaintsauveur. Celle qui était visiblement émue durant son allocution s’est réjouie à la perspective de voir « une école inclusive au centre-ville de Québec à la hauteur de nos attentes ».

L’école Cardinal-Roy avait fait la manchette à l’automne 2018, alors que des parents se mobilisaient pour le maintien de son secteur régulier et du cheminement particulier. En mal d’espace pour accueillir à la fois les élèves de ces secteurs et ceux du programme Sports-Arts-Études, l’école se trouvait devant un dilemme, faute de financement pour agrandir.

« Tout le monde était d’accord pour dire que l’agrandissement, c’était la solution. Personne ne disait qu’il y a des clientèles qui n’ont pas d’affaire ici. Mais on avait un problème d’espace […] On nous avait dit : non, vous n’êtes pas du tout dans les critères, oubliez ça. […] Il fallait trouver autre chose. »

L’annonce de ce matin, en plus de mettre fin aux divergences, ouvre aussi la voie à des nouveautés pour les trois secteurs de l’école – le régulier rebaptisé « Découverte », le cheminement particulier et le Sports-Arts-Études – dit Élizabeth Fortin.

« On a vraiment de bonnes idées, on va l’expérimenter cette année et on va le sortir lors des portes ouvertes. Avec cet agrandissement, c’est encore plus intéressant parce qu’on peut aménager en fonction de notre projet éducatif. »

L’agrandissement de l’école sera assorti d’un réaménagement de l’amphithéâtre du Centre de formation professionnelle Wilbrod-Bhérer annexé.

Plus d’espace pour Joseph-François-Perreault et le Lab-École

Parmi les projets ciblés, pour la Commission scolaire de la Capitale, on retrouve aussi l’agrandissement de l’école secondaire Joseph-François Perreault (15 456 492 $) et un ajout à la construction de la future école primaire du Lab-École (2 703 866 $) sur le site de l’ancienne école Stadaconna à Limoilou. Le nombre de classes prévu dans cette dernière se voit augmenter de 15 à 20 grâce à l’investissement supplémentaire.

Le quatrième, soit la mise à l’étude d’un projet d’école secondaire à Charlesbourg, à la Commission scolaire des Premières Seigneuries, reçoit une somme de 2 M$. Au total, 2088 places s’ajouteront dans la région, à travers les quatre projets.

L’investissement à l’échelle provinciale marque une nouveauté pour le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur : il adopte pour la première fois une planification pluriannuelle, pour mieux répondre aux demandes des commissions scolaires. L’agrandissement annoncé devrait être achevé dans trois ans pour les écoles secondaires visées.

Voir les articles précédents sur le sujet :

École Cardinal-Roy : projet de programme exclusif Sport-Arts-Études

Le régulier demeure à Cardinal-Roy : « J’aime Cardi » s’en réjouit 

Le premier Lab-École de Québec à Limoilou dès 2021

En savoir plus sur...