<em>Sur les ailes du Centre Durocher</em> rafle les honneurs | 18 novembre 2019 | Article par Véronique Demers

Juliette Bastide, conseillère au développement et aux communications au Centre Durocher.

Crédit photo: Véronique Demers

Sur les ailes du Centre Durocher rafle les honneurs

Des voyageurs qui parcourent le monde écrivent leurs péripéties à des élèves d’écoles primaires du quartier Saint-Sauveur : telle est l’essence du projet Sur les ailes du Centre Durocher, récipiendaire du prix Initiative du loisir culturel, décerné le 8 novembre par la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir (FQCCL).

Cinq autres projets d’autres centres communautaires étaient en lice dans cette nouvelle catégorie des prix de la FQCCL.

« J’ai été très émue et touchée de voir que le projet a gagné cette reconnaissance. Plusieurs groupes d’enfants pourront en profiter, surtout avec les outils qu’on va avoir », dit Juliette Bastide, conseillère au développement et aux communications au Centre Durocher.

Une douzaine d’enfants de 9 à 11 ans des écoles Saint-Malo, Sacré-Coeur et Marguerite-Bourgeoys participent chaque semaine à l’activité parascolaire offerte au Centre Durocher. Elle leur permet d’en apprendre plus sur le monde, mais aussi de perfectionner leurs habiletés de lecture et de compréhension de lecture. Un couple de voyageurs solidaires, actuellement au Sri Lanka, est contact avec les enfants de Saint-Sauveur. Leur périple  doit durer deux ans.

« L’objectif premier est d’aider les enfants qui ont des difficultés de lecture, donc certains d’entre eux ont été conseillés par les écoles, mais d’autres avaient juste envie de participer, sans avoir nécessairement de difficultés. Il y a une belle mixité », commente Mme Bastide.

Au fil des semaines, les voyageurs développent un beau lien avec les enfants. Ils envoient un reportage de leur voyage. Les élèves le lisent et discutent ensuite avec l’animateur du contenu, pour aiguiser leur compréhension, que ce soit la nourriture, les animaux ou les vêtements.

Collaboration avec Garneau

Lancé en avril, le projet va se poursuivre et devrait se développer aussi auprès des jeunes de 12 à 15 ans, en plus des 9 à 11 ans. « On travaille avec les étudiants du Cégep Garneau pour le développement d’une plateforme Internet sur laquelle il y a les sections reportage, quiz et une messagerie. Ça devrait être terminé pour janvier 2020, mais ce sera accessible seulement aux personnes inscrites, pour assurer une certaine confidentialité », détaille Mme Bastide.

De nouvelles inscriptions débutent le 3 décembre. Pour obtenir toutes les informations sur le projet, on peut contacter les responsables au Centre Durocher par courriel au info@centredurocher.org

En savoir plus sur...