Marylou Boulianne, nouvelle directrice générale de la SDC Saint-Sauveur | 5 décembre 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Marylou Boulianne, nouvelle directrice générale de la SDC Saint-Sauveur

Depuis la fin octobre, Marylou Boulianne a succédé à Gabrielle Ste-Marie à la direction générale de la Société de développement commercial du quartier Saint-Sauveur.

Originaire de Dolbeau-Mistassini, Marylou Boulianne s’est installée à Québec en 2006 pour faire des études en transformation alimentaire à l’Université Laval. Après des emplois dans différents commerces et établissements, elle a travaillé à la Table agroalimentaire de Chaudière-Appalaches et en développement régional des entreprises agroalimentaires.

En mai 2014, elle a été embauchée à la SDC St-Roch, où elle a été responsable des projets spéciaux et du service aux membres jusqu’à cet automne. Quitter ce cadre de travail qu’elle appréciait lui a causé un petit pincement au coeur, mais c’est avec motivation et énergie qu’elle a pris la direction de la SDC Saint-Sauveur.

Qu’est-ce qui distingue son nouveau terrain de jeu du précédent? « Toutes les SDC sont à la fois pareilles et totalement différentes », dit Marylou.

« Dans Saint-Sauveur, ce sont beaucoup plus des résidents que des travailleurs, une des différences est dans les relations avec la population. La SDC est implantée depuis 2013, la table est mise, la mobilisation et les outils sont là. Il reste à créer des projets extraordinaires comme ceux qui ont vu le jour ces dernières années : Saint-Sauveur en sucre, la Foire brassicole… Il y a beaucoup d’organismes qui prennent part à l’animation, c’est une richesse. »

Nouveautés et festivités

En ce moment, un sondage Potloc circule pour savoir quels commerces la population souhaite avoir dans le quartier. Et pour le temps des fêtes, un concours a débuté le 1er décembre pour 23 jours, jusqu’au 24 décembre. Chaque jour de l’Avent, un produit du quartier est tiré sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) de la SDC. Zozo et Arty, Karkass, Latulippe, l’Arche l’Étoile, avec une création exclusive, et Desharnais, avec un certificat cadeau, y prennent part, entre autres. On retrouve même parmi le lot un pouf de Sofa Unique.

Aussi, tel qu’annoncé hier par le Carnaval de Québec, des activités partenaires auront lieu dans le quartier durant la fête hivernale. Un tournoi de pétanque sur un stationnement de Saint-Vallier Ouest et un cabaret éphémère animé font partie de la programmation, en plus de la soirée Ballroom au Patro Laval.

Comme les SDC voisines, celle du quartier Saint-Sauveur accorde la priorité au service à ses membres, au recrutement de nouveaux commerces, à l’animation urbaine. Au tourisme aussi, dans une moindre mesure à Saint-Sauveur que dans le Vieux-Québec ou le Quartier des arts, par exemple, illustre Marylou Boulianne. Le plus important défi dans le quartier, c’est la visibilité, dit-elle. « Il faut que les gens sachent tout ce qui est là! »