Le presbytère Sacré-Coeur aura 100 ans | 18 juillet 2018 | Article par Véronique Demers

Le presbytère Sacré-Coeur, maintenant le Manoir Sacré-Coeur, aura 100 ans cette année.

Crédit photo: Véronique Demers

Le presbytère Sacré-Coeur aura 100 ans

Il y a quelques bâtiments centenaires dans le quartier Saint-Sauveur. C’est le cas du presbytère Sacré-Coeur, sur la rue Montmartre, qui aura 100 ans en décembre. Il a résisté au temps, contrairement à l’église d’origine qui y était annexée et a été démolie en raison de sa désuétude.

Une nouvelle église a vu en le jour en 1968 à côté du presbytère. Depuis l’automne 2016, le bâtiment appartient à l’Église communautaire Mosaïque, une communauté de chrétiens évangéliques ayant également un autre campus au centre-ville, dans le quartier Saint-Roch.

Le presbytère Sacré-Coeur a changé de vocation en 1996, année où il a été transformé en résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes, devenant ainsi le Manoir Sacré-Coeur.

« Au départ, il y avait 24 chambres privées, mais en 2000, les propriétaires de l’époque ont procédé à un agrandissement, pour avoir 40 chambres. Les résidents, en perte d’autonomie, ont les repas servis dans la cafétéria, de la surveillance 24h/24 et bénéficient de soins d’auxiliaires de jour », précise Josée Gagnon, propriétaire de la résidence depuis 2013.

Quelques résidents du Manoir Sacré-Coeur.
Crédit photo: Véronique Demers

« On veut offrir ici une approche familiale. Les résidents autonomes aident les moins autonomes. On veut faire participer aussi le plus possible les gens aux activités, pour maintenir leur autonomie et qu’ils développent un sentiment d’appartenance au milieu », ajoute la propriétaire du Manoir Sacré-Coeur.

Services spirituels

Soeur Jacqueline Audet, des Servantes du Saint-Coeur-de-Marie, à Beauport, vient une fois par semaine, pour donner la communion, en plus d’offrir des services pastoraux et le sacrement des malades.

Soeur Jacqueline Audet, des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie.
Crédit photo: Véronique Demers

Le dimanche, pendant la période de louange de l’Église communautaire Mosaïque, quelques résidents viennent y assister, avec l’assistance de bénévoles de la communauté chrétienne. « On a un partenariat avec les gens de Mosaïque depuis le début. On a aussi le projet des jardins communautaires avec eux, pour le deuxième été », poursuit Mme Gagnon.

Bénévoles recherchés

Pour revenir aux 100 ans du Presbytère Sacré-Coeur, les personnes intéressées peuvent prendre rendez-vous avec Josée Gagnon pour visiter les lieux. Celle-ci a ajouté être à la recherche de bénévoles pour tenir compagnie aux personnes âgées, souvent seules et isolées.

« On aimerait avoir des bénévoles pour sortir un peu nos résidents. Ils doivent être accompagnés, parce qu’ils ont des pertes de mémoire; certains ne pourraient pas se rappeler de leur adresse de résidence », dit Mme Gagnon.

Pour être bénévole au Manoir Sacré-Coeur : 581-308-8739