L’épicerie internationale Al Amine emménage à Saint-Sauveur | 3 octobre 2018 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

L’épicerie internationale Al Amine emménage à Saint-Sauveur

Après avoir été ouverte pendant près de 15 ans dans Saint-Roch, sur le boulevard Charest Est, à deux pas de l’ÉNAP, l’épicerie internationale Al Amine vient de déménager dans le quartier Saint-Sauveur, au 299, rue Saint-Vallier Ouest.

« C’était bien comme local, mais ce n’était pas toujours évident pour le stationnement. Les gens étaient souvent pressés. Le local ici est plus grand, il y a un stationnement public juste en avant, et il y a moins de poussière qui arrive dans le local, comme lorsqu’on était sur le boulevard. Les clients du quartier Saint-Roch nous ont suivis », explique Saliha Khalfi, tenant la boutique avec son mari, Ezzeddine Derbali.

Bien que le couple de commerçants soit d’origine tunisienne et tienne des produits de ce pays et des pays voisins, comme le Maroc et l’Algérie, il compte aussi dans son inventaire des produits asiatiques et africains. « C’est pour ça qu’on a mis épicerie internationale au nom de notre commerce. Et Amine, c’est le nom de mon beau-fils », détaille Mme Khalfi.

Poissonnerie

Partiellement ouvert depuis le 22 septembre, le commerce, voisin du parc Durocher, sera bonifié avec un coin café. Du thé marocain et divers types de couscous tunisiens seront notamment proposés, avec un service aux tables. Les clients pourront aussi y trouver des plats pour emporter.

De nombreux produits se retrouvent à l’épicerie internationale Al Amine, dont divers types de couscous.
Crédit photo: Véronique Demers

À cela s’ajouteront une boucherie et une poissonnerie.

« On a commencé il y a 6 mois environ le commerce de poissons, ça marche bien. On a toutes sortes d’espèces, comme la dorade et le rouget. Pour les Tunisiens, c’est comme si on avait résolu un problème. Ils se sentent comme au pays. (…) On a aussi une clientèle québécoise qui est habituée de venir ici », mentionne la commerçante.

Pour ce qui est de la viande – plusieurs types de viandes, sauf le porc – elle est halal, c’est-à-dire que l’animal est abattu selon les croyances musulmanes, issues du Coran. « Mon mari a eu la permission d’égorger les agneaux à la manière halal. On vend entre autres de l’agneau et du veau de grain frais », précise Saliha Khalfi.

Épicerie internationale Al Amine
299, rue Saint-Vallier Ouest
418 522-2828