Christian Lavoie, candidat de Citoyens au pouvoir du Québec dans Taschereau | 13 septembre 2018 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

Christian Lavoie, candidat de Citoyens au pouvoir du Québec dans Taschereau

En vue des élections provinciales 2018, nous allons à la rencontre des candidat.e.s de Taschereau pour connaître leurs motivations, leur vision et leurs priorités sur des enjeux de la circonscription. Sous la forme d’un questionnaire électoral – le même pour tou.te.s  – voici les réponses de Christian Lavoie, candidat de Citoyens au pouvoir.

Pour faire connaissance…

Diplômé de l’École hôtelière de la Capitale, Christian Lavoie est traiteur communautaire pour des écoles primaires et secondaires, et aussi pour des groupes de professionnels. Originaire de Chicoutimi, le candidat de Citoyens au pouvoir souhaite développer une politique alimentaire axée sur la souveraineté.

Quel est votre lien avec Taschereau?

Je vis dans Saint-Sauveur depuis 15 ans. Et à une exception près, je travaille aussi dans le quartier Saint-Sauveur. J’y passe pratiquement tout mon temps; j’ai développé un lien d’attachement avec la circonscription.

Pourquoi avoir choisi de vous engager pour Citoyens au pouvoir?

Depuis plusieurs années, je me passionne pour la politique. Comme beaucoup de Québécois, je me suis mis à ne plus croire dans le système électoral. J’ai refusé de rester dans le cynisme et j’ai voulu passer à l’action. Avec le nouveau chef (Stéphane Blais), ça a été une révélation pour moi. Citoyens au pouvoir était le véhicule qu’il me fallait.

Quelle est votre vision du rôle de député?

On doit être le porte-parole des citoyens de la circonscription, dans un mode participatif basé selon le système de démocratie directe de la Suisse. On veut que le système mis en place permette la destitution des élus, s’ils ne font pas leur travail.

Quel dossier jugez-vous prioritaire pour Taschereau?

Taschereau est le centre-ville de la Capitale, c’est le coeur du Québec. Le comté doit être un symbole de démocratie. Je crois qu’il faudrait donner un coup de main aux commerçants qui croulent sous les taxes commerciales. J’ai une idée des difficultés, car j’ai été entrepreneur dans un bar et le domaine de l’alimentation. Il faudrait aussi travailler sur la souveraineté alimentaire, mais aussi le verdissement.

 

Enjeux locaux

Quelle est votre vision du développement économique dans Taschereau?

Politique alimentaire, aide aux commerçants et aux entreprises sont une priorité pour Christian Lavoie de Citoyens au pouvoir.
Crédit photo: Véronique Demers

La vitalité d’un comté passe par le dynamisme économique. (…) Il y a une grande pénurie de main-d’oeuvre, mais de main-d’oeuvre qualifiée aussi. Dans la politique alimentaire que je suis en train de développer, je souhaiterais ouvrir un centre de formation pour offrir des services aux citoyens et aux restaurateurs.

 

Quelle est votre vision pour la politique de transport à Québec?

Même si notre formation politique n’a pas vraiment de ligne (de parti) là-dessus, on peut difficilement passer à côté du 3e lien. Le pont de Québec est en désuétude; il faudra le remplacer. Dans le cas du tramway, on aimerait présenter plusieurs projets possibles. Mais ultimement, on veut laisser la démocratie parler. On est là pour porter les aspirations des citoyens. On veut les informer sur toutes les possibilités, incluant le transport en commun et le réseau structurant.

Quelle est votre vision du développement social dans Taschereau?

On veut donner plus d’importance aux instituons démocratiques de quartier, à des mouvements citoyens, comme Voix Citoyenne. On voudrait avoir un mandat transitoire de quatre ans, pour passer au système de démocratie suisse.

Quel est pour vous le rôle des arts et de la culture dans la société, en particulier dans Taschereau?

C’est central dans ma vie; je joue de la musique depuis l’adolescence. Je crois qu’on devrait laisser plus de place aux artistes de la relève, en première partie de spectacles, à des événements comme le Festival d’été de Québec. On devrait travailler aussi sur le réseautage international et local, faire plus de liens culturels avec d’autres villes, d’autres pays.

Le mot de la fin

Si Citoyens au pouvoir est élu à l’Assemblée nationale, quelle est la première chose que fera votre parti?

On organiserait une assemblée constituante entérinée bloc par bloc démocratiquement. Nous voulons avoir une démocratie directe basée selon le modèle suisse. On procèderait aussi à la création de la Banque du Québec.

À lire aussi :

Florent Tanlet, candidat du Parti libéral du Québec dans Taschereau
Catherine Dorion, candidate de Québec solidaire dans Taschereau
Élisabeth Grégoire, candidate du Parti vert du Québec dans Taschereau
Svetlana Solomykina, candidate de la Coalition avenir Québec dans Taschereau
Marcel Rouette-Martel, candidat du Parti conservateur du Québec dans Taschereau