Verdure et coin lecture pour la cour de l’école Sacré-Coeur | 7 octobre 2017 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Monsaintsauveur

Verdure et coin lecture pour la cour de l’école Sacré-Coeur

Depuis un an, parents et élèves du service de garde de l’école Sacré-Coeur développent un projet de verdissement et d’aménagement pour leur cour. En plus de rafraîchir un îlot de chaleur, ils souhaitent créer un espace quatre saisons pour parents et enfants du quartier.

Des aménagements pour l’école et le milieu

La démarche, débutée l’an passé, a d’abord donné de petits potagers, explique Karine Gagné, technicienne au service de garde et résidente du quartier. Via l’un des parents, les participants ont rencontré l’organisme Nature Québec. L’école Sacré-Coeur, au sein d’un îlot de chaleur, a été choisie pour bénéficier de soutien au verdissement dans le cadre du programme Milieux de vie en santé. Pour les parents, l’école et son nouveau directeur, en poste depuis juillet, il importait que le projet profite à tout le milieu, à la communauté autour d’eux.

Les liens existants avec l’organisme Commun’action 0-5 ans et une préoccupation pour la transition de la petite enfance à l’âge scolaire ont nourri la réflexion des parents. Ainsi a surgi, notamment, l’idée d’un coin lecture accessible en toute saison, à la disposition de l’école mais aussi des organismes, CPE, familles du quartier. Il comprendra du mobilier pensé pour les parents qui doivent souvent rester « plantés debout » pendant que leurs enfants s’amusent dans les aires de jeu.

Il est aussi prévu de verdir, à l’aide de vignes, la façade de l’école du côté de la rue de Jumonville, pour créer « une climatisation naturelle ». Toutes les idées amenées par les parents ont été validées par les enfants, assure Karine Gagné. Un plan leur a été présenté, puis a été ajusté et bonifié en fonction de leurs commentaires. D’autres organismes locaux, comme le Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur, ont été rejoints dans le cadre de la démarche.

« On a besoin des votes de tout le quartier ! »

Le projet entier est relativement ambitieux, allant jusqu’à la déminéralisation – c’est-à-dire l’enlèvement d’asphalte – de certains espaces dans la cour et à la plantation d’arbres à grand déploiement. Il se décline toutefois en plusieurs phases et progressera en fonction des ressources rassemblées pour chacune. Dès la fin octobre ou le début novembre, le coin lecture se dévoilera, indique Karine Gagné. Des plantations déjà effectuées cet automne permettront de voir poindre les premières pousses vertes dès le printemps.

En parallèle, les démarches de financement et de partenariat se poursuivent, localement mais aussi à plus grande échelle. Les élèves y participent et préparent des lettres pour présenter le projet aux commerces du quartier.

Le projet figure parmi les finalistes de la semaine au concours NOTRE PROJET SCOLAIRE de TVA et du Village vacances Valcartier. On peut voter jusqu’à ce mardi 10 octobre. Outre la visibilité, des laissez-passer pour le Bora parc récompenseront les gagnants. Des écoles secondaires plus grandes, fréquentées par des adolescents éligibles au vote, se retrouvent en compétition avec la petite école primaire Sacré-Coeur, dont les élèves ne peuvent voter. « On a besoin des votes de tout le quartier !», s’exclame Karine Gagné.

Accéder au site du concours NOTRE PROJET SCOLAIRE lancé par TVA (jusqu’au 10 octobre 2017).