L’intersection Charest – Saint-Sacrement sous surveillance

signalisation_radar_mtq
Image extraite de la vidéo Objectif sécurité – Radars photo

C’est aujourd’hui lundi 10 avril qu’entrent en fonction à Québec deux radars annoncés jeudi dernier, dont l’un se trouve à l’intersection du boulevard Charest Ouest et de l’avenue Saint-Sacrement.

Une signalisation avise les automobilistes circulant en direction de l’est de la présence à cette intersection de l’appareil de surveillance au feu rouge et de contrôle de vitesse.Alors que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports est responsable de l’autre radar, localisé sur l’autoroute Henri-IV à l’intersection de l’avenue Industrielle, c’est la Ville de Québec qui a choisi l’emplacement à l’angle Charest Ouest – Saint-Sacrement. Un projet pilote de coopération municipale de 18 mois, auquel la Ville de Québec prend part jusqu’au 30 juin prochain, vise l’étude de la forme de coopération et des appareils de contrôle automatisé les plus adaptés au contexte municipal.

Repérer les systèmes de surveillance

Selon le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, les systèmes de radars photo et de surveillance aux feux rouges sont efficaces pour réduire le nombre d’accidents, et donc de blessures et décès associés. De tels systèmes seraient utilisés dans plus de 70 administrations dans le monde pour améliorer le bilan routier.Avisés de leur présence, les conducteurs seraient plus prudents, indique le ministère sur son site web et dans sa vidéo Objectif sécurité – Radars photo. On retrouve d’ailleurs sur son site web les emplacements des appareils de contrôle et de surveillance, sauf ceux des zones scolaires et chantiers routiers, pour chaque région du Québec.https://youtu.be/p_DcFUuZTnE