L’Armoire au partage, de retour en force

gr_armoire 2017L’Armoire au partage installée par une résidente du quartier près de l’intersection des rues Saint-Sauveur et Napoléon est de retour depuis peu dans sa troisième version.

Installée en 2014 par Caroline Gaudreau, qui l’avait retapée en 2015 après qu’elle ait été un peu malmenée, la première armoire a disparu soudainement au printemps dernier.

Volée, prise par les éboueurs de la Ville? Je ne sais pas. J’attendais d’en retrouver une autre dans le coin, dans la rue », dit la résidente, qui vient d’en réinstaller une seconde.

Vêtements, jouets, denrées non périssables, objets divers encore utilisables : l’Armoire au partage accueille ce dont on n’a plus besoin et qui pourrait servir à d’autres; à l’inverse, on peut y prendre ce dont on a besoin. C’est le même principe – mais pour une variété de choses – que la Niche à livres et autres « Bibliothèques de rue », ou encore le frigo au parvis de l’église Saint-Roch.

Colorer son quartier

À ceux qui lui disent qu’ils ne feraient pas ce qu’elle fait, que des vandales vont abîmer son armoire, la Saint-Sauveroise adepte du Kung Fu rétorque :

Je suis plus forte que tout !!! C’est un genre de running gag avec mon petit filleul depuis des années. (…) Comme quand ma première armoire avait été éventrée, comme quand mon poteau de Noël – un poteau de téléphone décoré sur lequel poussent des cannes de Noël – avait été complètement détruit. Je suis plus forte que ces gens qui agissent mal. Ils ne gagneront pas. Ils ne m’empêcheront pas de colorer mon quartier ! »