Trouver sa voie par le tatouage

Source : Le Journal de Québec, Kathryne Lamontagne, 20 mars 2016

Après avoir touché au graphisme, au dessin, au design et à la sculpture, Olivier Casault a trouvé sa voie. Le jeune homme vient tout juste d’ouvrir son studio de tatouage dans le quartier Saint-Sauveur, qu’il a baptisé 1988, en l’honneur de son année de naissance... et de celle de la mort de son père.

« Je me suis cherché longtemps. J’ai tout essayé », tranche sans hésitation Olivier Casault, rencontré à l’ouverture officielle de son nouveau commerce, il y a quelques semaines. Dans son local intimiste et chaleureux se trouvent deux tables de tatouages, quelques breloques ainsi qu’un cadre de Jésus et de la Sainte-Vierge, tatoués.Le jeune homme a une histoire de vie assez atypique. Il est le fils du comédien et auteur Jean Casault, qui a notamment œuvré dans La Triologie des dragons aux côtés de Robert Lepage. Il ne l’a jamais connu. (...)♦ 1988 Tattoo Studio, 208 Saint-Vallier Ouest.Lire la suite : Trouver sa voie par le tatouage.