Saint-Sauveur rêve de terrasses

Source : Le Soleil, Normand Provencher, 4 avril 2016(…) Pour le directeur général de la [Société de développement commercial du quartier Saint-Sauveur], Raphaël St-Gelais, ce projet s’impose avec l’engouement que suscite le quartier depuis quelques années. (…)La SDC a eu quelques rencontres avec des fonctionnaires de la Ville afin d’étudier la façon dont le projet pourrait se concrétiser rapidement. M. St-Gelais ne cache pas qu’il risque d’y avoir « énormément de contraintes » dans la reconfiguration des rues, des trottoirs et des stationnements afin d’assurer la sécurité des clients. (…)Ces terrasses permettraient aux restaurateurs de servir les clients à l’extérieur, avec l’installation de quelques tables et chaises sur le trottoir, sans toutefois prendre l’ampleur de la situation qui a cours sur l’avenue Cartier.

« Plus de flou »

Martin Parrot, copropriétaire de la brasserie artisanale Griendel, également vice-président de la SDC Saint-Sauveur, explique que pour l’instant, « il y a plus de flou que de clarté » dans ce projet, à la lumière des discussions avec les représentants municipaux responsables de l’urbanisme et des transports. « On démontre une belle ouverture à la Ville, on a une bonne oreille. Je reste optimiste. »L’homme d’affaires touche du bois afin que le projet se réalise cet été, même s’il n’en serait pas le premier bénéficiaire, vu l’absence d’accès direct de son commerce sur la rue Saint-Vallier. (…)Si la Ville acquiesçait à la demande de la SDC, l’ouverture des terrasses coïnciderait avec la venue de la Sympathique place ouverte à tous (le SPOT), qui s’installera dans Saint-Sauveur du 17 juin au 27 août.La direction de SPOT, formée d’étudiants en architecture de l’Université Laval, annoncera jeudi les détails de cette seconde édition.Lire la suite : Saint-Sauveur rêve de terrasses.