Saint-Sauveur dans les années 1970 (6) : un coup d’eau mémorable

Photos :  Clément Thibault (Le Soleil)

La série « Saint-Sauveur dans les années 1970 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

Vous en souvenez-vous ? Le 17 juillet 1977, un violent orage a causé de nombreux dégâts en basse-ville ! Tirées de mes archives du Soleil de l’époque, les scènes ci-jointes illustrent le sinistre vécu par des familles de la rue Arago.Un nouveau déluge (Source : Le Soleil, Élyette Curvall, 18 juillet 1977)« Depuis 22 ans que j’habite ici, je n’avais pas vu une chose pareille », s’exclamait, les poings sur les hanche, M. Léon Lagacé abasourdi en contemplant l’asphalte éclaté de la Côte Badelard (dite la négresse) qui relie le quartier St-Jean-Baptiste à la rue Arago.« C’était une véritable rivière qui dévalait la côte, assez pour te faire peur », renchérissait Mme Jean, qui avait accouru pour contempler les dégâts en compagnie de quelques voisines.D’ailleurs, tous les habitants de la rue Arago étaient sur le seuil de leurs maisons à commenter les dégâts causés par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Québec hier soir entre 18 et 19 heures.Sous-sols inondés, arbres abattus, fils électriques arrachés, rue défoncées ou rendues impraticables par l’eau étaient le lot de toutes les municipalités de la région de Québec. (…)Le locataire de la maison du haut de la « négresse » va avoir une surprise désagréable en rentrant chez lui. Sous la violence du flot, la fenêtre de sa cave a été arrachée et l’on devine les dégâts que cela a pu occasionner.Données météo horaires de l’aéroport du 17 juillet 1977.À lire aussi : Saint-Roch dans les années 1970 (3) : la Tempête du siècle sème la pagaille en Basse-Ville !.