Saint-Sauveur a fêté en grand

Saint-Sauveur en fête 2016

C’est par un temps superbe et avec des milliers de visiteurs de tous âges samedi que Saint-Sauveur a célébré sa fête, qui prenait cette année de l’ampleur en s’alliant aux festivités de clôture de la Sympathique place ouverte à tous (SPOT).

Plein la panse, plein les yeux

15fss2016Dès les premières heures, les visiteurs ont pris d’assaut les kiosques bouffe et se sont installés avec verres et assiettes aux tables ou sur les bancs, de part et d’autre de la rue Saint-Vallier Ouest, piétonne. Le Marché Saint-Sauveur occupait la rue avec les restaurateurs et autres exposants de Saint-Sauveur en fête, les maraîchers prolongeant leur présence jusqu’en fin d’après-midi. Du maïs devant Ma Station aux huîtres du Kraken Cru, du sandwich au tempeh de la Bécane à bouffe au méchoui du Pied bleu qui parfumait l’air, des hot-dogs à l’européenne de Griendel aux burritos de Sol latino en passant par le tailgate de Patente et machin, du bar santé fruité du chef Steven (Cruzine) à la bière de Jos Dion, la diversité du quartier se reflétait dans la variété du menu.6fss2016La programmation n’était pas moins étoffée, combinant prestations, activités et animations pour tous les – petits et grands – goûts. En plus des amuseurs de rue et des musiciens, des artistes en arts visuels étaient de la partie avec exposition et performance en direct. Le kiosque du Patro Laval était flanqué d’une aire de mini-hockey, tandis qu’on retrouvait l’aire de jeux des tout-petits dans le segment du Marché. À différents endroits, on pouvait s’essayer à la jonglerie, à l’escalade, à la pétanque, voire au tricot… Les incontournables mascottes et jeux gonflables s’étaient aussi invités à Saint-Sauveur en fête.

Foule nombreuse pour les artistes

Devant le Petit Théâtre de Québec, un personnage à l’accent marseillais invitait les passants à se prêter au jeu du casting. Croisé au passage, Stéphane-Antoine Comtois s’est réjoui de l’affluence au Show mode qui avait ouvert les festivités la veille. L’événement mettant en vedette les designers du quartier a attiré entre 600 et 700 personnes et a mérité des éloges : « Une habituée qui va à tous les événements mode dans la région nous a dit que c’était au-delà de tout ce qu’elle avait vu jusque-là. On a monté la barre un cran plus haut. »bellflowers1La soirée de samedi, toute en musique sur la scène de SPOT avec Marie-Pierre Arthur pour tête d’affiche, a elle aussi mis la barre haute. Le quatuor pop rock de Québec Medora, ouvrant le bal à 19 h, a eu droit à un beau public, qui a opiné lorsque le chanteur a demandé : « Avez-vous hâte aux Bellflower ? Avez-vous hâte à Marie-Pierre Arthur ? » Ce public a continué de croître en nombre pendant la prestation des Montréalais Bellflower. Les huit instrumentistes livraient le dernier spectacle de leur saison estivale sur la scène de SPOT, après avoir visité le Pantoum en mars suivant la sortie de l’album The Season Spell.mpa7Parmi la foule nombreuse qui se pressait devant la scène dans l’attente de la vedette de la soirée, on devinait, d’après leur réaction aux aménagements, que certains spectateurs découvraient SPOT pour la première fois… in extremis. C’est vers 21 h 20 que Marie-Pierre Arthur et ses musiciens ont fait entendre la première note de l’avant-dernier spectacle de leur tournée en cours. Dès lors, le public conquis a tapé dans ses mains et groové. Après « Si tu savais », que les spectateurs ont chanté (et dansé) en choeur, le groupe a disparu brièvement en coulisses pour revenir avec un rappel de deux pièces, dont la première chanson qui avait propulsé l’auteure-compositrice-interprète à ses débuts. En plus de la foule qui se massait de la scène à la section des balançoires, des spectateurs avaient profité du spectacle depuis la rue, où quelques tables et chaises étaient demeurés en place près des kiosques-bars, toujours au poste.En guise de mot de la fin, vers 22 h 35, les étudiants et finissants en architecture et design urbain ayant porté à bout de bras SPOT 2016 sont montés sur scène pour les remerciements, et tout un chacun a été invité à profiter du last call au bar en soutien au projet. Y aura-t-il retour d’une Sympathique place ouverte à tous l’été prochain ? Dans quel quartier ? Il faudra patienter pour le savoir.Après pareille finale, parions que la SDC Saint-Sauveur et ses partenaires ont créé des attentes pour Saint-Sauveur en fête 2017.À lire aussi : Première soirée réussie pour Saint-Sauveur en fête

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir