Plan de mobilité durable de Saint-Sauveur : À vos marques, prêt, poussez!

poussette_trottoir
Crédit photo : R. Larochelle

Les parents de jeunes enfants le savent : il n’est pas toujours facile de se déplacer avec une poussette dans Saint-Sauveur. Que ce soit les trottoirs trop étroits et parsemés d’obstacles de toutes sortes, la vitesse des automobilistes sur les axes de transit, le court temps de traverse ou le manque de visibilité à certaines intersections, les difficultés sont nombreuses. Le Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur dévoilé jeudi dernier propose des solutions à de nombreux irritants touchant l’aménagement des rues de notre quartier, afin d’y encourager les transports actifs (piétons, cyclistes) et collectifs.

Une première pour Québec

Ce Plan de mobilité durablepoteau_trottoir de quartier (PMDQ) dévoilé par le Groupe de travail sur la mobilité durable du quartier Saint-Sauveur est le premier plan local sur le territoire de la Ville. Piloté par le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) et le conseil de quartier de Saint-Sauveur, il est l’aboutissement de près de cinq années de mobilisation et de travail. Au total, 62 recommandations visent à faire de Saint-Sauveur – l’un des quartiers résidentiels les plus populeux et les plus denses de Québec – un endroit plus sécuritaire et plus convivial.S’ils n’étaient pas tous au départ des spécialistes de l’aménagement urbain, les membres du groupe de travail ont pu compter sur l’appui du Centre d’écologie urbaine de Montréal pour parfaire leurs connaissances en la matière. Financée entre autres par la fondation Béati, la démarche participative aura permis aux habitants du quartier d’exprimer leurs préoccupations tout au long du processus. Le plan fait suite au Plan de mobilité durable adopté par la Ville de Québec en 2011, et il vient en préciser certains aspects.Chantal Gilbert, conseillère du district Saint-Roch – Saint-Sauveur et membre du Comité exécutif, a d’ailleurs tenu à féliciter les membres du groupe de travail pour leur initiative : « Ce plan constitue un outil très précieux pour l’avenir du quartier », a-t-elle affirmé.

Des attentes réalistes ?

Les attentes sont nombreuses du côté des citoyens à l’origine de ce plan, et ils n’entendent pas croiser les bras en espérant que la Ville se charge de réaliser les actions recommandées. Éric Martin, animateur du CCCQSS et « spécialiste en poussettes » qui a animé la démarche, a d’ailleurs profité du lancement pour interpeller différents acteurs susceptibles d’aider à la mise en œuvre du plan.Éric Martin songe à la Ville de Québec, bien sûr, mais également aux groupes d’intérêt en aménagement urbain, à la Société de développement commerciale, au RTC et même à la police, qui a présentement du mal à faire appliquer le règlement interdisant de se stationner à moins de 5 mètres des intersections. Ce règlement a son importance dans un quartier aussi densément bâti que Saint-Sauveur puisque, s’il était appliqué, il permettrait d’améliorer de façon significative la visibilité pour tous les usagers de la route aux intersections.Si certaines recommandations du plan paraissent relativement faciles à mettre en œuvre et tombent sous le sens, d’autres semblent moins réalistes même à long terme ou nécessiteraient des investissements très importants. Par exemple, le retrait d’une voie de circulation sur Marie-de-l’Incarnation se ferait probablement au détriment de la voie réservée au transport en commun, ce qui n’est pas souhaitable. Quant au désir de mettre en place un lien mécanique vers la Haute-Ville sur la rue Victoria, il se bute déjà à d’autres priorités de la Ville. Certaines propositions, comme l’idée de marquer les entrées du quartier pour en indiquer la vocation résidentielle, sont des contributions originales de la réflexion citoyenne et mériteraient certainement d’être examinées plus attentivement par la Ville.Le document ainsi que le diagnostic qui l’a précédé constituent des mines d’informations et présentent plusieurs pistes d’actions qui seront des appuis précieux pour la prise de décision et l’aménagement du quartier dans les année à venir. Le Plan de mobilité durable est disponible sur le site du CCCQSS.À lire en complément : Plan de mobilité durable de quartier : un accueil enthousiaste (compte-rendu de la consultation publique sur le PMDQ).