Pitbulls : Régis Labeaume reconnaît qu'il est allé trop loin

Source : Radio-Canada (Québec), 7 juillet 2016(...) « Notre idée, c'était de mettre le pied à terre, mais ce dont je me suis aperçu par après, c'est qu'on était en train d'avoir la réputation d'une ville qui veut tuer les chiens. Je trouvais que ce n'était pas très bon pour la ville », a affirmé Régis Labeaume, dans un rare mea culpa.Il soutient qu'il n'avait pas prévu le « ressac » créé par sa décision d'interdire les pitbulls sur le territoire de la ville de Québec après la mort d'une Montréalaise attaquée par le chien de son voisin.

Une solution à l'automne

Régis Labeaume entend relancer le dossier à l'automne. Il maintient son objectif d'interdire les chiens dangereux à Québec, mais veut se donner du temps pour trouver la meilleure façon de faire.Il regarde actuellement ce qui se fait dans d'autres villes, comme Laval, Longueuil et Shawinigan. (...)Lire la suite : Pitbulls : Régis Labeaume reconnaît qu'il est allé trop loin (vidéo).