Passerelles sur la rivière Saint-Charles

Passerelle cyclopédestre des Trois-Soeurs
Inauguration de la passerelle cyclopédestre des Trois-Soeurs. Côté Saint-Sauveur. 31 mai 2016.
Source : Les blogues de Contact, Martin Dubois, 22 juin 2016

Pour ce billet d’été, je vous convie à une promenade dans le parc linéaire de la rivière Saint-Charles. Long de 32 km, de l’embouchure de la rivière sur le Saint-Laurent au lac Saint-Charles, où elle prend sa source, ce parc a été aménagé sur plusieurs années afin de favoriser l’accès à l’eau et son appropriation par la population. (…)

Passerelle des Trois-Sœurs

Inaugurée le 31 mai 2016, la dernière passerelle cyclopédestre apparue au-dessus de la rivière relie la rue Bourdages, dans l’axe de la rue Monseigneur-Plessis à Vanier, au parc Victoria, dans le  quartier Saint-Sauveur. Attendue depuis longtemps, cette passerelle de 47 mètres est de type haubané. Un élégant mât incliné tend des câbles qui soutiennent la structure du tablier, essentiellement composée de bois lamellé. En effet, les immenses poutres visibles sous la structure sont en bois, comme l’habillage du mât qui forme une immense arche triangulaire. Conçue par ABCP architecture, cette nouvelle passerelle ressemble à celle que les mêmes architectes ont dessinée sur la rivière du Cap Rouge, en 2012, avec une structure haubanée asymétrique semblable.Le caractère simple et épuré de la passerelle se combine à l’intéressant effet d’équilibre des éléments associés aux suspensions (mât, attaches, câbles et tubes sous le tablier). Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le nom de la passerelle des Trois-Sœurs ne fait pas référence à des religieuses, mais aux trois plantes qui formaient la base de l’alimentation des populations iroquoiennes au moment de l’arrivée des Européens en Amérique du Nord au 16e siècle, soit le maïs, le haricot et la courge. (…)Lire la suite : Passerelles sur la rivière Saint-Charles.À lire aussi : Le lien cyclopédestre sur la Saint-Charles officiellement ouvert..