Notre quartier, par les élèves de l’école Sacré-Cœur (7) : Le marché Saint-Pierre / Centre Durocher (6e année)

Halle Saint-Pierre halles-P585_D15_P2
Halle Saint-Pierre. Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), P585,D15,P2.

L’école Sacré-Cœur, sur la rue Jumonville, est une institution publique accueillant un peu plus de 150 élèves de la maternelle 4 ans à la 6e année. Cette année, les élèves y sont amenés à découvrir les richesses de leur milieu de vie à travers le thème « Prendre son envol dans notre quartier ». Du 8 mars à la fin mai, Monsaintsauveur.com publie chaque mardi un billet préparé par une classe de l’école Sacré-Cœur sur un lieu ou un personnage du quartier. Cette semaine, la classe de 6e année de madame Nadia Racine nous rappelle le marché Saint-Pierre qui occupait autrefois le site de l’ancien Centre Durocher.

Le marché Saint-Pierre / Centre Durocher, par les élèves de 6e année

En 1888, la Halle du marché Saint-Pierre a été construite par l’architecte Elzéar Charest. Elle devient rapidement un lieu très fréquenté où les commençants peuvent vendre leurs produits.Halle Saint-Pierre incendie-jc1160764Un beau matin du 17 janvier 1945, précisément à 6 h 30, le gardien de la Halle Saint-Pierre, appelé Alphonse Frédéric, a constaté que du feu s’était propagé dans le bâtiment. La bâtisse a été entièrement détruite. L’incendie a fait disparaitre la salle de réunion qui servait aux rencontres politiques et civiques dans la ville de Québec depuis plusieurs années.Après l’incendie, il a fallu décider de l’avenir du bâtiment détruit. Deux options possibles : la reconstruction immédiate de la halle ou construire à cet endroit un centre récréatif entouré d’un parc.Une entente avec les religieuses de l’Hôpital Général a permis de créer ce parc : le parc Victoria. En 1947, la ville a cédé un terrain qui a permis la construction du Centre Durocher en l’honneur de Flavien Durocher, curé Oblat fondateur de la paroisse. Le 29 septembre 1950, l’édifice a été béni par l’évêque de Québec qui affirme « l’importance des loisirs sains et honnêtes pour tous les membres d’une paroisse ».CentreDurocherEn 1988, les Loisirs St-Sauveur voulaient promouvoir, organiser et réaliser des activités de loisirs pour les jeunes du quartier Saint-Sauveur et en 1993, des jeux d’eau et un sentier de glace ont été aménagés. Un peu plus tard, dans toutes ses constructions, un kiosque de services a été aménagé. En 2012,  la prise en charge de l’offre d’activités de loisirs est rendue au Centre Monseigneur-Bouffard.Après 64 ans, en 2014, le Centre Durocher est relocalisé au 680 rue Raoul-Jobin.Résumé des informations rassemblées : Ludovic Deschênes, Guillaume Fournier et Alexie LaverdièreAvec la collaboration de Diane Pouliot, enseignante de 1re année à l’école Sacré-Coeur.À lire aussi, dans la série « Notre quartier, par les élèves de l’école Sacré-Cœur » :Une visite à l’église Saint-Sauveur (3e année)Simon-Napoléon Parent (4e année)Le parc Victoria (groupe 901)Le Pignon Bleu (2e année)Le cardinal Taschereau (5e année)La rivière Saint-Charles (groupe 902)