Notre quartier, par les élèves de l’école Sacré-Cœur (5) : le cardinal Taschereau (5e année)

cardinalTaschereau_arch_original1325
Sur la rue des Jardins dans le Vieux-Québec, « Arch of Triumph for Cardinal Taschereau » Source : Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN 3329980

L’école Sacré-Cœur, sur la rue Jumonville, est une institution publique accueillant un peu plus de 150 élèves de la maternelle 4 ans à la 6e année. Cette année, les élèves y sont amenés à découvrir les richesses de leur milieu de vie à travers le thème « Prendre son envol dans notre quartier ». Du 8 mars à la fin mai, Monsaintsauveur.com publie chaque mardi un billet préparé par une classe de l’école Sacré-Cœur sur un lieu ou un personnage du quartier. Cette semaine, la classe de 5e année de madame Geneviève Shink fait connaissance avec le cardinal Taschereau.

Le cardinal Taschereau, par les élèves de 5e année

Le cardinal, plus précisément appelé Elzéar-Alexandre Taschereau, naît le 17 février 1820 à Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce à Québec.Il entreprend des études en théologie au Petit Séminaire de Québec en octobre 1828 et les termine en 1836. Puisqu’il reçoit plusieurs prix et honneurs, il est considéré parmi les élèves les plus brillants de son école. Dès lors, son souhait le plus cher est d’être uni à l’état ecclésiastique.Taschereau se fait engager par le Séminaire de Québec le 19 octobre 1842. Il y enseigne la philosophie intellectuelle et morale, mais également les sciences, la théologie et l’Écriture Sainte. Vers 1847, puisqu’il a une bonne connaissance de l’anglais, on lui demande de se rendre à Grosse-Île pour aider les immigrés atteints du typhus. Huit jours plus tard, il attrape cette maladie et se retrouve à l’Hôpital Général de Québec durant trois semaines, où il est en danger de mort.cardinalTaschereauLe cardinal, toujours enseignant au séminaire de Québec, devient membre du conseil des directeurs et d’administrateurs en 1849, afin de participer à la fondation de l’Université Laval en 1852. Après avoir créé cette université, il se retrouve enseignant en théologie et y forme plusieurs élèves.Le deuxième mandat de supérieur et de recteur du séminaire de Québec se termine pour lui en 1866. Il devient, à partir de ce moment, assistant et supérieur du Grand Séminaire. Le 24 décembre 1870, Rome prend la décision de nommer Taschereau comme archevêque de Québec. Il devient le premier cardinal canadien en 1886.Comme notre école se situe dans le quartier Saint-Sauveur, nous voulions découvrir pour quelles raisons le cardinal Taschereau y était associé. Nous connaissions la rue Cardinal-Taschereau, anciennement la rue Taschereau, qui se trouve tout près de l’école Sacré-Coeur. Nous voulions toutefois comprendre son origine et sa signification. Nous avons alors trouvé que cette rue porte son nom pour qu’on puisse se rappeler les postes importants qu’il a occupés, dont tous ceux nommés dans le présent texte. Néanmoins, nous avons principalement retenu celui qu’il a consacré dans notre quartier : fondateur de l’hôpital Hôtel-Dieu-du-Sacré-Cœur, à Québec.Désormais, nous pouvons affirmer qu’Elzéar-Alexandre Taschereau, né en 1820 et décédé en 1898, a été un membre historique du monde religieux et éducationnel de notre province et de notre pays à cette époque.

Sources :

Avec la collaboration de Diane Pouliot, enseignante de 1re année à l’école Sacré-Coeur.À lire aussi, dans la série « Notre quartier, par les élèves de l’école Sacré-Cœur » :Une visite à l’église Saint-Sauveur (3e année)Simon-Napoléon Parent (4e année)Le parc Victoria (groupe 901)Le Pignon Bleu (2e année)